Grizzlies

Les Grizzlies accueillent leurs “amis” les Clippers : Griffin et Randolph sont impatients

Grizzlies - Blake Griffin - Zach Randolph

Il y a des hôtels pour ça les gars !

Source : YouTube

A votre gauche, Zach Randolph, un sympathique ourson de 2m06 pour plus de 115 kilos d’amour. A votre droite, Blake Griffin, un rouquin monté sur ressort, long de 208 centimètres et armé lui aussi d’environ 115 kilos. Ils ne sont pas les meilleurs amis du monde et ont pris l’habitude de se chafouiner virilement quand les Grizzlies et les Clippers se croisent. Ce sera le cas cette nuit. Aux alentours de une heure du matin en France, pour un match qui s’annonce donc très intense. 

Après avoir remporté leurs trois premiers matchs sans forcément convaincre mais avec l’autorité d’une bonne grosse équipe, les hommes de Doc Rivers ont perdu à la maison mercredi face au Thunder dans une rencontre assez horrible à regarder dans l’ensemble. Ils auront donc à coeur de tout de suite renouer avec le succès pour ne surtout pas laisser s’envoler les Spurs ou les Warriors au classement de la Conférence Ouest. Pour cela, ils vont devoir se mettre en route offensivement. Les Clippers shootent à 42,5% dont un terrible 28,7% derrière l’arc. Quand on a Chris Paul, J.J. Redick, Blake Griffin ou encore Jamal Crawford dans ses rangs, il doit forcément y avoir moyen de faire mieux. A peine plus de 100 points par soir pour une équipe qui est habituée à scorer en masse, c’est un souci mais pour Griffin, ça ne va bien évidemment pas durer :

Je ne pense pas que nous soyons inquiets. C’est quelque chose que nous allons régler. Il est encore tôt dans la saison et cette défaite (contre OKC) est frustrante mais nous allons nous bouger et corriger tout cela. Nous allons utiliser cette défaite comme apprentissage pour vendredi (cette nuit) et samedi (demain, à San Antonio).

Il va falloir faire plutôt vite car dès ce soir, c’est un vrai gros test qui attend les Clippers. Car si Zach Randolph aime beaucoup “jouer” avec son ami Blake Griffin, les Grizzlies sont avant tout une équipe sérieuse, une équipe qui vient de remporter ses trois premiers matchs à domicile. Ils ne sont pas non plus dans une grande forme offensive pourtant et attendent toujours le retour de Chandler Parsons tout en faisant attention à la cadence imposée à Marc Gasol et Mike Conley. Ces gars ne sont pas au top de leur forme et l’escouade dirigée par Davd Fizdale a eu un mal fou à se défaire des Pelicans d’Anthony Davis mercredi (89-83 en prolongation). Mais pour Tony Allen, il ne fait aucun doute que tout le monde va se donner à fond cette nuit car ce match intervient désormais dans le cadre d’une rivalité grandissante entre les deux franchises :

C’est de là que vient le “We Don’t Bluff”, de nos combats avec ces gars.

C’est clairement une rivalité pour nous. Nous aimons nous battre avec ces gars.

Bon, bon, bon. Les Clippers sont prévenus, Blake Griffin sait à quoi s’attendre. Le Fedex Forul sera bouillant tout à l’heure et son parquet sera tout autant une arène pour gladiateur qu’un terrain de basket. Pour gagner, il va falloir beaucoup donner en énergie notamment mais aussi certainement recevoir…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top