Pistons

Stan Van Gundy déteste les coachs qui économisent leurs gars : c’est d’la merde, dédicace à Jean-Pierre Coffe

Stan Van Gundy, Jean-Pierre Coffe

Il est pas content le Stan. PAS CONTENT.

Source : nouvelobs.com

Les Pistons jouaient la nuit dernière leur troisième match en quatre jours, histoire de lancer la saison bien comme il faut et de tester les organismes. Interrogé avant le match par les journalistes sur la question d’économiser les joueurs, voire carrément de les laisser au repos de temps en temps, l’homme à tout faire de Detroit nous a lâché une réponse claire, nette et précise.

Stanley Johnson a beau avoir été tout nul, Kentavious Caldwell-Pope en avoir chié et Andre Drummond, surtout, s’être fait botter le train par Brook Lopez, le coach de Motown… ne veut pas entendre parler de repos pour ses joueurs. Morceaux choisis d’une réponse à la Philippe Lucas, et c’est comme souvent très savoureux :

J’imagine que c’est quelque chose qui est discuté avec chaque coach, dans chaque franchise. Mais regardez-moi bien, je ne suis pas ce genre de gars. Nos gars sont payés pour jouer 82 matchs. N’importe quel joueur que l’on considère en forme le sera pour jouer absolument tous les matchs. Mais c’est juste notre façon de penser à nous hein…

Malheureusement, aujourd’hui un coach doit s’attendre à être critiqué pour ce genre de choses. Si ton but est de gagner tous les matchs de la saison ? On te critiquera pour ça. Si tu n’as pas une vision à long-terme, on te prend pour un aveugle ou quelque chose dans le genre. Tout cela est peut-être vrai, mais en tout cas tout le monde jouera tout le temps ici, pour tenter de gagner chaque match.

Après une semaine de compétition… les Grizzlies ont déjà ostensiblement reposé Marc Gasol et Mike Conley, Mike D’Antoni a reposé Néné contre les Knicks et Gregg Popovich a fait du Popovich en gérant Aldridge comme vous l’imaginez lors du premier back-to-back de la saison des Spurs. Et une fois de plus, ce bon vieux Stan hallucine :

J’ai trouvé ça un peu surprenant, ces mecs qui sont déjà laissés au repos… Est-ce qu’ils sont déjà fatigués ??? Quatre matchs joués seulement et les mecs reposent déjà leurs joueurs… Voilà qui m’a vraiment surpris. Je sais que cette ligue est usante à la longue mais je ne m’attendais pas à voir ça si tôt pour être honnête.

Stan Van Gundy serait-il le genre de mec à diriger ses troupes comme une armée nord-coréenne ? Bien sûr que non, c’est juste que pour reposer ses joueurs, le sosie du frère de Luigi a ses habitudes :

Il y a d’autres manières de reposer ses joueurs. Les médias sont toujours en train de nous juger selon le nombre de minutes qu’on donne à nos joueurs mais ils peuvent très bien jouer et se reposer autrement. Aujourd’hui par exemple, on ne joue pas. C’est donc un jour de repos. Et je pense que ce sera un temps de repos plus intelligent que de les faire jouer quatre minutes de moins lors d’un match ou quelque chose dans le genre.

Mais ce genre de politique marche si les joueurs sont d’accord. C’est avant tout leur choix. En tout cas, ici, on ne fonctionne pas comme ça, peu importe les critiques que j’entends chaque jour.

C’est bon, Stanny ? On peut en placer une ? Merci.

Discours offensif donc, pas comme son équipe du coup, mais un discours auquel on peut se rattacher… ou non. En effet, Pierre, Paul et Jacques NBA sont tous grassement payés et allez donc dire à votre cousin qui bosse à l’abattoir que deux fois trois heures de taf dans la semaine fatigue LeBron James… En même temps, le rythme des matchs et des déplacements joue sur les organismes et n’importe quelle équipe ayant des aspirations printanières se devra forcément de penser à une économie quelconque de ses cadres si elle veut arriver à ses fins. Aller à l’encontre de cette “stratégie” sportive est un choix tout à fait respectable pour Stan et on en reparlera du coup en demi-finale de Conf’ face aux Cavs d’un Big Three reposé…

Bon gros coup de gueule en tout cas, bien comme on les aime. On surveillera les prochains jours si Gregg Popovich, Steve Kerr ou Erik Spoelstra répondent à une attaque un peu visée quand même. Et pour répondre, ils n’auront qu’à lui montrer les bagues qu’ils ont aux doigts, peut-être bien que ça le calmera un peu.

Source texte : www.mlive.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top