Documentaires

Shawn Kemp, le documentaire “The Reign Man” : c’est le cadeau pluvieux du jour férié

Un jour sans boulot, cela s’apprécie aussi avec un bon docu qui passe tout seul. Et comme une contre-attaque de 1996 menée par Papa, les 50 minutes ci-dessus feront plus que le nécessaire !

Sacré Shawn, aka Rain Man, aka celui qui montait sur tout le monde, aka le daron d’une quinzaine de gosses selon les bruits de la street. Légende vivante aujourd’hui bien éloignée des parquets, la machine à poster était au sommet de son art en plein milieu des années 90, avec George Karl dans la tour de contrôle et Gary Payton sur le siège du conducteur. Quel duo, quelles actions, quelle époque qui nous était offerte par Kemp en transition, faisant passer Blake Griffin pour une petite copie de son immense héritage en 2016. Pendant plusieurs mois, et au milieu de quelques sacrés mastodontes, Shawn était bien considéré comme un des meilleurs joueurs au monde, alignant les double-doubles avec aisance tout en imposant Seattle tout en haut de la montagne NBA. Son image dans l’histoire restera inévitablement liée aux arceaux qu’il a martyrisés pendant des années, mais l’intérieur était bien plus que ça sur le terrain, et ce docu permettra à certains de mieux le comprendre. On accroche sa ceinture et on décolle avec Kemp, attention car ça monte très haut… très vite.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top