Bulls

Dwyane Wade se tape 25,000$ d’amende : trancher sa gorge devant des enfants, bravo

Dwyane Wade

Interdit.

Source image : Twitter

Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant que la Ligue distribue sa toute première amende pour la saison 2016-17 : c’est Wade qui a eu droit au coup de fil de la NBA pour son geste de jeudi soir.

Ah bah bravo ! Champion ! En voilà une belle manière de célébrer sa victoire, devant son public ! Dwyane le disait lui-même sur son compte Twitter, s’excusant de son improvisation sanglante alors que toutes les caméras étaient braquées sur lui, ses émotions étaient dans tous les sens en affrontant Boston avant-hier, pour sa toute première dans la région où il a grandi. Des fans en transe, une famille heureuse, une page de Floride qui se tourne et des Celtics terrassés par un step back devastateur à trois points, Wade ne se contrôlait plus vraiment et le vétéran a donc décidé de ponctuer son action avec un geste un peu borderline : une gorge tranchée, comme pour signifier la mise à mort de la maison verte. Et autant on apprécie l’initiative dans le domaine du blabla et du charisme, autant Adam Silver a transpiré en voyant ceci dans son siège, alors que Dwyane faisait un peu plus tôt la promotion de la paix plutôt que la violence dans les rues de Chicago.

Mauvais délire selon la Ligue, 25,000$ d’amende à devoir payer dès que possible, rien de bien étonnant au final. Car mine de rien, ce n’est pas la première fois qu’on voit un joueur célébrer une séquence d’une telle façon, Kevin Durant ayant également créé un mini-débat il y a quelques années lorsqu’il avait explosé l’arceau des Warriors en ajoutant une prière et une gorge tranchée. On sait qu’il n’y a rien de bien méchant dans cette initiative, et qu’il s’agit avant tout d’une sorte de putain gestuel, mais la NBA souhaite constamment garder une image des plus propres et ses joueurs doivent se plier aux règles en adoptant une attitude plus saine. Ainsi, dans le cas où Wade lâche une bombe de la gagne sur le pauvre Avery Bradley, il y a la possibilité de lui serrer la main, de souhaiter bon vent aux Celtics, de tendre le poing façon Jojo ou même faire une pirouette. Mais quand t’as grandi dans l’Illinois et que tu gagnes le match en grande partie grâce à une de tes flèches dans le money-time, on peut comprendre la réaction de Wade.

Dans tous les cas, le patron est prévenu. La prochaine fois qu’un match des Bulls se termine au buzzer, merci de bien vouloir opter pour une nouvelle célébration : pourquoi pas un bisou envoyé à Riley ? Voilà qui serait original, et tout aussi provocateur.


Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top