Grizzlies

Tony Allen absent pour l’opener : une semaine de repos, un os à ronger et let’s go

Tony Allen

FIRST TEAM ALL DEFENSE.

Source : youtube

Si les Grizzlies ont finalement géré les Wolves cette nuit grâce notamment à un Mike Conley à la hauteur des espérances du banquier, David Fizdale a dû se priver de son arrière titulaire ainsi que de Chandler Parsons. Pour l’ancien joueur de Dallas, on le savait puisque Jean-Michel Fragile est son deuxième blase, mais pour le pitbull de la ligne arrière de Memphis c’était une demi-surprise. Et le verdict est tombé, ce sera une semaine de récup pour Tony.

Tony Allen sera cette année l’un des leaders charismatiques de cette équipe de Memphis new-look avec ses deux nouveaux starters et un coach rookie qui débarque de Floride. Et pas de chance pour l’ancien assistant du Heat car il a donc dû se passer de son chien de garde attitré dès l’ouverture de la saison, qui plus est face à une franchise des Wolves qui se pointait au Fedex Forum avec quelques mecs doués à surveiller. Genou enflé pour le champion NBA 2008 et quintuple squatteur de la NBA Defensive First Team, ce qui devrait l’empêcher d’étouffer les Knicks samedi au Madison, les Wizards le lendemain à la maison, de nouveau les Wolves mardi avant un retour potentiel en milieu de semaine prochaine face aux Pels ou aux Clippers de son ancien mentor dans le Massachusetts. Déclaré “questionable” avant la rencontre, c’est donc sur le banc que Tony aura maté Andrew Harrison le remplacer dans le cinq, avec pas mal de déchets au tir mais une belle activité, pile-poil finalement dans la lignée de son titulaire habituel (1/7 au tir mais 3 rebonds, 4 passes et une interception en 38 minutes).

Une production qui aura en tout cas permis, entre autres, aux Grizzous de repartir avec une première victoire cette saison. Mike Conley n’y est pas pour rien avec ses 24 points et 4 passes en 29 minutes assortis d’une gestion tout en douceur alors que malgré leur séparation dans le starting five de Coach Fizdale, Marc Gasol et Zach Randolph semblent partis pour dominer une nouvelle saison les raquettes NBA sans décoller les pieds du sol (18 points, 3 rebonds, 2 passes et 4 contres pour Marco, 19 pions et 11 prises pour Zibo). A noter le bon petit match du rookie Wade Baldwin pour ses premiers pas en NBA avec 7 points, 5 rebonds, 6 passes, 3 steals et 3 contres, dans la plus belle tradition des code-barres que l’on kiffe. Côté Wolves, si Karl-Anthony Towns a démarré tranquillement sa prise d’otage sur la planète basket (21 points, 4 rebonds et 5 passes), c’est surtout Andrew Wiggins qui a actionné le levier cette nuit avec 25 points et 7 rebonds. Zach LaVine rajoute 19 points et Kris Dunn 8 points et 4 rebonds en sortie de banc et de NCAA.

Bad news donc pour les fans de Grizzlies mais l’absence de Tony Allen sera malgré tout gérée tranquillou par un David Fizdale qui possède quelques rotations pas trop nazes en attendant le retour de “First Team All Defense”. C’est le début de saison, allons-y calmement hein.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top