Hawks

Dennis Schröder prolonge à Atlanta pour 4 ans et 70 millions : das ist particulièrement gut ?

Dennis Schröder

The future.

Source : YouTube - Hawks

Avec une deadline du 31 octobre qui approchait à grands pas et des échanges plutôt positifs, les Hawks et Schröder se sont mis d’accord pour prolonger le mariage 4 ans de plus : 70 millions au compteur !

C’est hier soir que la nouvelle est tombée, la veille de la reprise pour les Hawks puisque ces derniers joueront contre Washington ce jeudi. On savait depuis longtemps que Mike Budenholzer, Wes Wilcox et tout le management d’Atlanta souhaitait miser gros sur Dennis, mais il était encore question de timing. Plutôt attendre la fin de sa première saison en titulaire pour négocier autour d’une table, ou bien suivre la dynamique enclenchée en verrouillant le meneur ? Pour le coup, les Hawks ont préféré la seconde option, et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, le fait que le marché est particulièrement généreux avec les meneurs talentueux, et le prix de Schröder pourrait vite exploser en fonction de sa production. Avec une prolongation qui coûtera environ 17,5 millions la saison, la franchise de Géorgie réalise un petit coup dans le sens où Dennis pourrait valoir bien plus d’ici quelques saisons. Âgé de seulement 23 ans, l’Allemand est prêt à prendre les rennes de son équipe et c’est un nouveau salaire qu’il devra justifier en proposant des pénétrations encore plus assassines pour son coach.

Deuxièmement, cette nouvelle suit la politique des Hawks depuis quelques mois, eux qui ont décidé de tourner une page concernant Jeff Teague et Al Horford. Avec Schröder prolongé pour 4 ans, c’est un pari long-terme qui est réalisé sur le dragster, lui qui pourra du coup se développer avec Kent Bazemore puisque ce dernier sera aussi présent jusqu’en 2020. Dwight Howard pour 3 ans, tout ce qu’il reste à faire c’est s’assurer que Paul Millsap voudra bien continuer l’aventure dans la région cet été, ce qui dépendra notamment des avancées de l’équipe lors des prochains Playoffs. Car après deux sweeps consécutifs face aux Cavs, les Hawks ont compris qu’il fallait passer la vitesse supérieure et c’est en blindant sa raquette que cela a commencé. Malgré tous ces points positifs, une interrogation demeure : peut-on construire autour de Schröder en titulaire ? Magnifique dans son rôle de booster en sortie de banc, le gamin débarque dans une situation aussi appréciable que tendue. Nourrir les vétérans, respecter les choix de son coach, ne pas faire la tête brûlée et le tout en ayant les saisons solides de Jeff Teague au-dessus de lui, ça fait beaucoup pour un garçon aussi impulsif. Mais le talent est bien là, et la sélection allemande a déjà servi d’essai pour Dennis : tenir une équipe et s’assurer que tout le monde va bien, il connaît ça le gamin.

Il a les skills, le crâne, et les épaules pour tenir une équipe, mais la production sera-t-elle au rendez-vous ? Il y a plutôt intérêt, car les Hawks ont envoyé un message fort à leur meneur ce mercredi : notre avenir passera par toi à la mène. Au boulot, fertig, los.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top