Bulls

4/21 pour le duo Rondo / Wade, 1/9 du parking : simple tour de chauffe ou vrai aperçu de ces nouveaux Bulls ?

Briques, Bulls

Là où les Plouf Brothers passent, les murs de briques trépassent.

Source : lestrois caravelles.net

C’était hier soir le dernier match de pré-saison des Bulls, la dernière occasion de voir à l’œuvre la traction arrière new-look de l’Illinois avant le début des choses sérieuses. Une défaite aussi large qu’insignifiante à domicile face aux Hawks (96-81) mais une nouvelle fois les prémices affichés d’une agression statistique et visuelle qui pourrait devenir un triste running gag à Chicago…

8 points à 3/14 dont 1/5 du parking pour Dwyane Wade, 3 points à 1/7 et 0/4 de loin pour Rajon Rondo. Un match raté donc pour les deux titulaires du backcourt qui auront passé une petite trentaine de minutes chacun à envoyer des saucissons tels de vulgaires chefs de rayon charcut’ chez Auchan. Pas forcément un constat qui revient systématiquement depuis la reprise tant chez l’un que chez l’autre (25/63 et 7/16 pour Flash, 18/37 et 2/9 pour Rondale) mais une habitude d’arrosage qu’il faudrait tout de même éviter de prendre si les Bulls veulent bien figurer cette saison à l’Est. Et on ne parle même pas de Playoffs mais seulement pour l’instant de “bien figurer”. Autant l’ancien meneur des Kings continuera probablement de nous offrir des performances au tir dignes de montagnes russes de type “corps de Gérard Depardieu”, autant Dwyane Wade semble avoir mué ces derniers temps en un shooteur un peu plus compulsif, profitant de ses dernières années pour se lâcher mais aussi des systèmes voués au tir de Fred Hoiberg pour ramasser sa part du gâteau. Sauf que ces tirs messieurs, il faudra les mettre car Jimmy Butler, Nikola Mirotic et Doug McDermott (YOUPI) ne seront pas toujours là pour équilibrer la balance. La preuve hier d’ailleurs, “Buckets” et Dougie la marmotte étant également passé au travers de leur match avec seulement 10/31 au tir à eux-deux. A l’arrivée un maigre total de 81 points marqués par les Bulls puisque même si on les aime beaucoup, Cristiano Felicio et Bobby Portis ne seront peut-être pas les Twin Towers 2.0. Bien au contraire d’ailleurs du duo Millsap / Howard qui s’annonce assez énorme, même si Paulo est également passé hier au travers de son match au contraire d’un Dwight qui continue à faire flipper tout le monde avec la forme étincelante et le sérieux qu’il affiche (16 points et 15 rebonds cette nuit).

Avertissement donc, sans frais évidemment, pour une équipe qui pourrait vivre et mourir par le tir cette saison. Bonne nouvelle pour les Bulls fans ? Voilà le genre de match qui pourraient s’avérer être sympa à suivre quand on n’aime pas trop réfléchir. La mauvaise nouvelle ? Quand ça ne rentrera pas ce sera vraiment très moche.

Fin de pré-saison donc pour les Taureaux comme pour les Faucons, avec des débuts officiels prévus jeudi pour les deux franchises. Ça risque d’envoyer de tous les côtés, en espérant pour eux que ça rentre. Et si les Hawks pourront toujours compter sur ce dieu de Kyle Korver, les Bulls préféreront sans doute pour leur part jeter une pièce en l’air. Ça passe où ça casse.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top