Equipes

Les salaires des Celtics pour la saison 2016-2017 : zoom sur la banque de Boston et son futur

salaires, dollars

Tous les feux sont au vert.

Source image : YouTube

Afin d’aborder au mieux cette nouvelle saison du côté de Boston, voici un rapide coup d’œil sur la situation financière des C’s : tous les feux sont au vert.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Joueur 2016/2017 2017/2018 2018/2019 2019/2020 2020/2021
Al Horford $26,540,100 $27,734,405 $28,928,710 $30,123,015
Amir Johnson $12,000,000
Avery Bradley $8,269,663 $8,808,989
Tyler Zeller $8,000,000 $8,000,000
Isaiah Thomas $6,587,132 $6,796,117
Jae Crowder $6,286,408 $6,796,117 $7,305,825 $7,815,533
Jonas Jerebko $5,000,000      
Jaylen Brown $4,743,000 $4,956,480 $5,169,960 $6,534,829 $8,573,696
Marcus Smart $3,578,880 $4,538,020 $6,053,719
Kelly Olynyk $3,094,013 $4,279,020  
Terry Rozier $1,906,440 $1,988,520 $3,050,390 $4,285,798 
James Young $1,825,200 $2,803,507 $3,958,552
Demetrius Jackson $1,450,000 $1,384,750 $1,319,500 $1,319,500  
Jordan Mickey $1,223,653 $1,276,346 $1,329,039
R.J. Hunter $1,200,240 $1,251,960 $2,259,788 $3,367,084
Gerald Green $980,431    
John Holland $874,636 $1,214,746
Ben Bentil $543,471 $905,249 $1,050,262 $1,326,120
Total
$94,103,267
$82,199,504
$60,426,745
$54,771,879 $8,573,696

Non-garanti / Team Option / Player Option / Qualifying OptionAbsent / Early Termination Option

_____

Situation financière par rapport au cap

  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 94,143,000$ cette année.
  • Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 113,287,000$ cette année.
  • Avec 93,035,160$ prévus contractuellement cette saison, les Celtics sont encore sous le salary cap avec 16 joueurs sous contrat. De quoi laisser un peu de marge à Danny Ainge pour nous sortir un nouveau trade de derrière les fagots avant la reprise.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 5

  • Al Horford
  • Avery Bradley
  • Isaiah Thomas
  • Jae Crowder
  • Jaylen Brown
  • Contrairement aux apparences, tout est sous contrôle pour les Celtics qui se laissent une flexibilité intéressante, juste au cas où, pour aborder la prochaine free agency plus sereinement. Danny Ainge connaît les bails et gère les options comme personne.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • Tyler Zeller : Ça se complique pour Titi qui vient de voir Al Horford le reléguer tout au fond de la rotation au poste de pivot. Pour jouer sa doublure, les Celtics devraient plutôt opter pour Kelly Olynyk et son sniper, laissant peu de place à Tyler Zeller pour s’exprimer. Et quand on sait que sa dernière année de contrat n’est pas garantie, ça sent le sapin pour le frère de Cody.
  • Kelly Olynyk : Le métalleux, parlons-en. Malgré sa tignasse bien grasse, son profil d’intérieur capable de s’écarter derrière l’arc devrait lui permettre d’obtenir un bon petit contrat longtemps inespéré vu son niveau dans le swag game. Dans un monde parfait, tout pourrait même être conclu avant le 31 octobre.
  • Isaiah Thomas : Le lutin devra encore traîner son contrat signé à Phoenix en 2014 comme un boulet jusqu’en 2018, mais comptez sur IT pour réclamer son dû dans deux ans. Jusque là, c’est Boston qui en profite.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top