All-Star Weekend

Le All-Star Game 2019 à Charlotte : une priorité pour la NBA, à la lutte avec Châteauroux

All-Star Game

Après avoir retiré les festivités des mains de Jojo et ses Hornets, la NBA souhaite tout de même se retrousser les manches afin d’apporter le All-Star Game à Charlotte prochainement.

La décision est encore difficile à assumer, pour les fans de Caroline du Nord qui espéraient tant voir la crème de la crème se ramener dans leur région en février. Suite à des soucis législatifs et surtout discriminatoires envers la communauté LGBT, Adam Silver avait tenu droit dans ses pompes en affirmant que sa Ligue ne pouvait pas marcher sur de tels droits en imposant son cirque à Charlotte, et qu’il fallait donc annuler le ASG 2017 chez Batum et ses potes. Triste nouvelle pour les habitants du coin, évidemment, mais qui a tout de même mené le boss de la NBA à devoir anticiper les futures éditions pour réinstaller la ville des frelons dans la liste des villes potentielles. Un beau geste qui montre aussi une certaine souplesse chez Silver, et va aussi pousser les lois locales à devoir changer un poil, surtout concernant le House Bill 2 qui avait causé ce déménagement soudain de l’événement vers New Orleans. En espérant donc que cela se fasse pour Kemba et compagnie, voici les derniers propos tenus par le boss de la Ligue.

“Nous étions dans une malheureuse situation en devant déplacer le match, donc pour moi il s’agit d’une haute priorité en connaissant les investissements qui ont été engendrés autour du stade, les investissements avancés par Michael et son groupe de partenaires au sein de son équipe, et ceux que l’état et la ville ont mis sur les Hornets.”

Il faudra donc attendre 2019 au plus tôt pour voir Charlotte accueillir le plus gros weekend de teuf de la NBA, car les éditions suivantes ont déjà été réservées : 2017 pour New Orleans, 2018 pour Los Angeles. On sait que le contexte sera forcément différent, sachant que ce ASG 2017 aurait pu accueillir le retour de l’enfant-chéri, Stephen Curry, au sommet de son art. Non pas que le monstre se transforme soudainement en joueur de D-League en l’espace de deux ans, mais après le succès des festivités à Toronto cette année on pouvait déjà entendre Jordan se frotter les mains depuis quelques mois. Malheureusement, il faudra revoir le dossier et le balancer sur la table de Silver une nouvelle fois d’ici peu de temps, pour que tout se passe comme prévu et qu’aucune loi ne vienne bousculer les préparatifs.

La Ligue a eu en grande partie raison, de bouger son ASG vers New Orleans cette année. Elle marque également des points en voulant garder Charlotte dans son viseur. On se retrouve dans deux ans ?

Source : NBC Sports

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top