Raptors

Kyle Lowry a trouvé la solution : pour battre Cleveland… il faut impérativement finir 1er à l’Est ?

Kyle Lowry

Rendez-vous en mai.

Source image : YouTube - NBA

Finalistes de la Conférence Est l’an dernier et persuadés que les Cavs reviendront essoufflés, les Raptors veulent définitivement prendre possession de leur Top 15. Et en tête de ce coup d’État? Kyle Lowry.

Sur le papier, difficile de ne pas être vénère, après avoir tenu tête à LeBron et compagnie, lors de cette série du mois de mai finalement perdue par Toronto. Oui, les hommes de Dwane Casey avaient réussi à égaliser à deux partout après quatre rencontres, de quoi se déplacer avec confiance dans l’Ohio. Cependant, les deux rencontres suivantes furent loin d’être plaisantes pour le meneur et ses coéquipiers, exténués par deux séries en 7 matchs les Dinos finiront par rendre leurs armes et s’incliner face à l’expérience de Cleveland. Une bonne leçon à un haut niveau de la compétition, mais qui n’a fait que remplir le réservoir de Lowry cet été, lui qui souhaite clairement retrouver Kyrie Irving en tête de l’Est afin de lui faire la peau cette fois-ci. Le leader de la troupe canadienne s’est exprimé auprès de NBA.com et David Aldridge, notamment concernant cette mission personnelle qu’il veut remplir cette saison. Comment faire pour passer Cleveland ? Peut-on réellement ralentir LeBron et Kyrie ? Et par quel chemin passer, si vous sentez que l’affrontement direct n’offrira qu’un scénario en mode bis repetita ? C’est devant ces interrogations que Kyle a dévoilé son plan pas vraiment secret, une idée qui doit certainement booster chaque membre des Raptors et concerne le mois… d’avril.

Je pense qu’il s’agit d’une question de concentration, et de progression. Prendre cette série perdue comme une expérience et en tirer des leçons. On n’a pas réussi à remporter un seul match à Cleveland pendant les Playoffs, on n’a pas pu s’en approcher. On doit trouver un moyen de remporter un match en déplacement, surtout quand ils ont la 1ère place à l’Est. Mais peut-être que notre chance se trouve dans cette quête de la 1ère place. Cela nous aiderait, d’avoir l’avantage du terrain. Mais pour en arriver là, il faut commencer quelque part, et ce sera à Detroit pour le début de la saison.

Toronto, en tête de l’Est d’ici l’arrivée du printemps ? Une hypothèse qui n’est pas totalement loufoque au premier abord, mais qui demandera un sacré paquet de dominos enchaînés d’octobre à mai. Car déjà, il faudra un petit miracle pour que Cleveland lâche son spot. Cette saison, le groupe revient quasiment au complet, avec la confiance du champion et l’alchimie d’une équipe qui a tout vécu. Kyrie Irving sur toute une campagne, aucun changement d’entraîneur en milieu de saison et des rotations déjà fixées, ça pue la soixantaine de victoires dans l’Ohio. Et derrière, ce n’est pas comme si des cylindrées comme Boston ou Indiana allaient rester les bras croisés. Certes, avec 56 victoires l’an passé et un plan de jeu qui devrait continuer à offrir des succès aux Raptors, on peut tout à fait concevoir un meilleur bilan à Toronto d’ici quelques mois. Mais pour détrôner les Cavs de leur première place il faudra que les hommes de Dwane Casey fassent encore mieux que la saison passée… pendant que Cleveland fera moins bien… tout en laissant les autres équipes de l’Est traîner au classement. Le plan de Lowry est très certainement le meilleur à disposition, surtout quand on sait à quel point le Air Canada Centre est devenu irrespirable, mais pour le voir se réaliser il faudra accrocher sa ceinture et prier les dieux du basket.

Et puis, pour rappel… ce n’est pas comme si la route effrayait LeBron et ses potes. Une série en 7, sans l’avantage du terrain ? On devrait peut-être demander à Steph et Draymond ce qu’ils en pensent, ça devrait donner une idée au meneur des Raptors…

Source : NBA.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top