Jazz

Dante Exum est prêt pour son explosion : un smile et de la dynamite dans les mollets

Dante Exum

Vous n’êtes pas prêts.

Source image : YouTube - FootLocker

Bien dans ses pompes et enfin libre de pouvoir galoper sur le parquet, le phénomène australien veut utiliser cette saison pour fermer quelques bouches : oui, le futur du Jazz tournera aussi autour de lui.

La hype était belle et grande, on s’en souvient encore comme si c’était hier. Drafté en 5ème position par le Jazz il y a deux ans, Dante représentait ce projet assez secret et excitant sur le papier, avec un robot aux dimensions idéales, aux qualités athlétiques hors-normes, mais sans véritable expérience sur le sol américain. Une part de mystère qui rendait d’ailleurs Exum encore plus excitant, mais cette adrénaline explosait en plein vol lorsqu’on voyait le jeunot détruire son genou en plein été dernier. Saison foutue, des fans qui dépriment, un gros point d’interrogation placé sur son avenir, l’important était alors de voir comment Dante allait aborder la suite et si son crâne était aussi gaîné que ses abdos. C’est justement ces dernières semaines qu’on a pu voir les premiers résultats de cette rééducation abordée avec sérieux, un signe de maturité chez un garçon surdoué mais qui aurait pu baisser les bras. En pleine forme et en confiance, Exum a été relâché sur le terrain et c’est durant cette pré-saison qu’on a pu voir les quelques séquences qui faisaient ronronner un paquet de fans depuis sa sélection en 2014. Premier pas indéfendable, bonne vision du jeu, capacité à jouer dans le trafic et le tout derrière un visage angélique, le fameux projet a commencé à prendre forme et c’est bien cette campagne qui servira justement de validation – ou non – dans la sphère publique.

Car même si le Jazz représente cette cylindrée bien huilée et qui pourrait terroriser la Ligue en défense, il faudra bien que certains talents se mettent en avant et deviennent des stars, du moins dans leur approche du boulot quotidien. On a vu un début de plafond concernant Gordon Hayward, mais dans le rang du dessous, qui pourrait bomber le torse et faire la différence ? Rodney Hood s’est exprimé l’an dernier, Derrick Favors également, Rudy Gobert continue ses progrès et Trey Lyles a l’air d’un parfait stretch-4 dans la NBA actuelle. Cependant, aucun de ces joueurs n’a le potentiel que représente Exum, en terme de création et de pénétration. Et c’est là que sa saison sera déterminante, car les progrès de Dante pourraient coïncider avec ceux de sa franchise. On pose la question, par pure curiosité. Qui semble capable de créer sérieusement le décalage en attaque, hormis Hayward balle en main ? George Hill et Joe Johnson en sont capables, mais ce n’est pas dans leur nature. Hood a progressé, mais il reste assez mécanique. Non, c’est bien le dragster australien qui pourrait devenir ce fameux créateur en formation, future arme trop difficile à arrêter à cause de sa tonicité. Il est encore très vert, et les erreurs se multiplieront comme Quin Snyder l’a encore souligné après la dernière victoire des siens en pré-saison. Mais de tous les joueurs de Salt Lake, Dante est le plus fabuleux à pouvoir agresser les défenses adverses dans les mois à venir. Une question de confiance et de maturité qu’il faudra surveiller avec grand intérêt.

Le Jazz possède ce groupe parfaitement coordonné sur le papier, jouant sur la même partition et fatigant l’opposition au quotidien. Mais quand les défenses se resserrent à l’approche du printemps, il faut bien que de gros talents s’élèvent afin de prendre les choses en main : Dante est peut-être jeune, mais il a tout ce qu’il faut pour s’exprimer dès maintenant.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top