Grizzlies

Marc Gasol va devenir relou à trois-points : le barbu artille déjà, les Grizzlies évoluent

Marc Gasol

Filoche.

Source : NBA League Pass

Il en parlait depuis quelques temps, et s’était déjà mis au boulot pour valider ses propos. Marco a commencé à s’écarter de la raquette et c’est l’attaque de Memphis qui pourrait en profiter directement.

Le Grit and Grind de Dave Joerger aux oubliettes ? Difficile à dire aujourd’hui, mais il est clair que la transition opérée dans le Tennesse est de grande envergure et chacun a dû se remettre en question. Niveau coaching, c’est David Fizdale qui est arrivé avec de nouvelles idées, aux côtés d’un Chandler Parsons plus créateur et offensif que les Jeff Green et Matt Barnes du passé. Une transition qui a aussi poussé Zach Randolph sur le banc, et l’intérieur n’a pas été le seul à devoir modifier son jeu chez les Grizzlies puisque Gasol a lui aussi compris qu’il allait changer de rôle cette saison. Fini le pick and pop à mi-distance ou le ballon au poste pendant que des copains coupent, à Memphis on souhaite enfin s’approcher du modèle moderne donc Marc est prié de… stretch le terrain grâce à son tir à trois points. Une expérience qui pourrait en inquiéter plus d’un sur le papier, sauf qu’entre la gestuelle du bonhomme et son professionnalisme général, le barbu n’a pas pris l’affaire à moitié et on le voit déjà bombarder avec aisance en pré-saison.

Et si ce n’était qu’une plaisanterie du mois d’octobre, du genre Wade qui enquille lui aussi avec réussite de loin, on pourrait laisser passer ce détail et se focaliser sur le poste 4 à Memphis. Sauf qu’à l’échauffement, dans les déclarations et déjà la façon avec laquelle Gasol joue aux côtés de Mike Conley, on voit bien cet espacement se mettre en place aux Grizzlies, une nouveauté qui pourrait plaire aux fans et surtout aux perspectives de la franchise. Car mine de rien, avec des pogo-sticks comme JaMychal Green ou D.J Stephens sous les arceaux pour aller choper du rebond, Marc n’a plus vraiment ‘besoin’ de se taper les basses besognes en attaque. En défense, il restera le phare qu’il a toujours été, communiquant en permanence pour orienter ses potes. Mais en attaque, avec cette nouvelle place à 7 mètres plutôt qu’à 5, on pourrait voir de nouveaux espaces se créer pour les slashers comme Parsons ou Tony Allen : 6/13 à trois points en 5 rencontres, même son coach a demandé à ce qu’il en prenne 4 par soir cette saison. C’est donc une transition assez intéressante qui s’opère actuellement, et qui pourrait rendre les Grizzlies bien plus relou à défendre. Car dans le genre joueur malin capable de sanctionner son défenseur, ou bien poser un dribble puis trouver le décalage parfait, Gasol est ce qui peut se faire de mieux en NBA actuellement. Il faudra donc vérifier ce que cette nouvelle arme donnera pour Fizdale et compagnie, mais le jeu demi-terrain et au poste bien chiant qu’on connaissait pourrait clairement trouver une fin cette saison.

Mauvaise nouvelle pour les intérieurs qui vont devoir défendre sur Marco. Le géant a l’air en forme, déterminé, et il sera désormais dangereux à trois-points. Une nouveauté qu’on valide, car à Memphis Wendigo est bien un des meilleurs snipers de l’équipe.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top