Knicks

Kristaps Porzingis ne connaît aucune limite : “Un jour, je voudrais réaliser un quadruple-double”

Kristaps Porzingis

BEAST.

Source image : YouTube - NBA

C’est dans un long et beau papier publié sur The Players’ Tribune que le phénomène letton a révélé un de ses rêves à titre personnel : devenir le cinquième homme de l’histoire à réaliser un QD en NBA.

Ce qui est bien avec Kristaps, c’est qu’il a tellement confiance en ses capacités qu’il n’hésite pas à exprimer haut et fort ce qu’il souhaite. Et le pire ? En voyant le talent du bonhomme, on est obligé de le prendre un minimum au sérieux, car le ciel est plus ou moins sa limite. Après une première campagne marquante sous le maillot des Knicks, des mois passés en première page et un tout nouveau statut à assumer, le géant a bossé sur son jeu afin de revenir encore plus fort cette saison, et permettre à son équipe de retrouver enfin le Top 8 de la Conférence Est. On l’a d’ailleurs entendu et lu le répéter tout au long de l’été, c’est bien ce ticket pour les Playoffs qui représente l’objectif principal de Porzingis cette saison, car le garçon sait très bien comment la Ligue fonctionne. On peut être le plus grand spécimen en vie, peu de monde penchera la tête pour le vérifier si les victoires collectives ne sont pas au rendez-vous. Il y aura donc un spot à verrouiller à l’Est, mais puisque la plume était entre ses mains et qu’il souhaitait en profiter pour partager ses plus intimes secrets, sa relation avec son frère notamment et comment il a vécu cette première année dans la folie new-yorkaise, Kristaps a dévoilé son rêve ultime à titre individuel.

En termes d’objectifs personnels, je ne peux prédire ce que je vais faire. Il y a des objectifs pour moi-même et des objectifs pour mon équipe. Je pense que nous devons impérativement faire les Playoffs, et c’est ma priorité numéro une. Cependant, je vais juste mettre ça sur la table : un jour, je voudrais réaliser un quadruple-double, points, passes, rebonds et contres. Melo s’est rapproché de quelques triple-doubles l’an passé, en tant qu’ailier il est dans une bonne position pour distribuer le jeu, je sais donc que c’est possible dans notre système. Dix contres, ça… je sais pas.

Ils ne sont que quatre, pour rappel, à avoir déjà validé cet impensable objectif numérique : Nate Thurmond, Alvin Robertson, David Robinson et Hakeem Olajuwon. Une classe à part, quasi-divine, sachant que personne n’a pu rejoindre cette table depuis 1994. On en a vu, pourtant, des clients qui se sont rapprochés de la porte d’entrée, avec 9 interceptions ou 9 contres, voire 9 passes quand il y avait déjà la dizaine sur une catégorie défensive. Mais concernant Kristaps ? Au niveau des points et des rebonds, aucun problème. Pour ce qui est des contres, mine de rien, le gonze est déjà monté deux fois à 7 crêpes sur sa saison rookie, et sa discipline défensive pourrait lui permettre un jour de gratter la barre des dix. Cependant, pour ce qui est des caviars, c’est là que ça va coincer pour le moment, que ce soit dans la situation des Knicks ou bien la mise en avant de Kristaps. Pour lâcher 10 passes, il faut posséder un bon paquet de ballons dans ses mains et pouvoir contrôler l’attaque de son équipe, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. Mais à l’avenir ? Qui sait. Ce n’est ni le potentiel ni le talent, ni la vision ni la détermination qui vont freiner Porzingis. On souhaite déjà le voir en Playoffs, et s’il arrache la qualification avec un QD, là on se prosternera.

Pour le moment, Kristaps est monté à 29 points, 15 rebonds, 7 contres et… 4 passes décisives sur sa première campagne. Des plafonds qu’il faudra élever, s’il souhaite un jour réaliser son doux rêve.

Source : The Players’ Tribune


1 Comment

1 Comment

  1. Aliasval

    14 octobre 2016 à 7 h 24 min at 7 h 24 min

    Le sixième joueur.
    Remember Tim Duncan Finales 2003
    2 contres non comptés

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top