Hawks

Dwight Howard et les Hawks font leurs débuts à la maison face à des Cavaliers déjà chauds bouillants !

Dwight Howard

Superman saura-t-il inverser la tendance des derniers affrontements entre ces deux équipes ?

Source image : YouTube - NBA TV

Depuis son départ du Magic en 2012, Dwight Howard a enchainé les déceptions avec une saison ratée aux Lakers puis trois autres en demi-teinte chez les Rockets. L‘Ouest sauvage ne lui réussit pas, Dwight a donc profité de l’intersaison pour signer dans sa ville natale d’Atlanta au sein d’une équipe orpheline depuis le départ d’Horford pour Boston. Un “coming home” sauce Dirty South qui pourrait en surprendre plus d’un…

Après deux premiers matchs à l’extérieur, une victoire (104-83) face aux Grizzlies suivie d’une défaite (102-91) face aux Spurs, les Hawks poursuivent leur pré-saison en recevant les Cavs. Un premier test à domicile pour cette équipe d’Atlanta new look. Cet été, le front office a laissé Jeff Teague rejoindre Paul George à Indiana pour offrir à l’intriguant Dennis Schröder la gestion de l’attaque avec le poste de titulaire qu’il ambitionne depuis plusieurs saisons. Une promotion interne qu’il a fallu ajuster par un recrutement externe. Pour cela, l’expérimenté Jarret Jack a été signé pour seconder Schröder. En ce qui concerne la peinture, le triple All-Star qui occupait les lieux depuis neuf ans a pris un avion pour le Massachusetts. Alors oui, les Hawks ont perdu Al Horford mais ils ont récupéré Dwight Howard ! Trois fois meilleur défenseur (2009, 2010, 2011) et et cinq fois meilleur rebondeur (2008, 2009, 2010, 2012, 2013) de la ligue, please. Il est bon de le rappeler tant le finaliste 2009 avec le Magic est décrié depuis son départ d’Orlando. Ce move peut s’avérer très efficace à court terme car Dwight n’est pas venu pour déconnerÀ 30 ans (l’âge d’or pour un intérieur), le pivot entretient toujours une formidable tonicité et attaque là ses plus belles années niveau expérience, QI basket et maturité. Lui, qui s’est souvent plaint dans le passé d’être la cinquième roue du carrosse, tantôt aux Lakers avec Kobe, tantôt aux Rockets avec Harden, peut aujourd’hui en être persuadé : les Hawks vont tenter de le faire briller. Aux côtés du valeureux Paul Millsap, Howard devra rapidement prouver qu’il a encore les épaules pour porter (pas physiquement, parce que là, aucun doute) son équipe jusqu’aux derniers tours des Playoffs. Il sera donc intéressant de voir ce soir comment le nouveau duo qu’il forme avec Schröder réagira face aux champions en titre.

Les Cavs, quant à eux, entament leur troisième match de préparation et le premier en dehors de leurs terres lors de cette rencontre face à Atlanta. Avec deux victoires au compteur obtenues avec une moyenne de 112,5 points inscrits et 29,5 passes décisives pour seulement 12 ballons perdus, le squad de LeBron affiche déjà une mécanique bien huilée (et sans notre Gérard qu’on évoque de plus en plus vers Boston, snif). Le poste 2, encore indéfini, permet au jeune John McRae de montrer les crocs en posant 20 points, 6 rebonds et 4,5 passes à 51,9% aux shoots en 26,7 minutes de jeu en moyenne. Bien aidé par le reste de l’équipe, très en jambes, qui shoote notamment à 42% du parking (21/50) dont un mielleux 6/6 en cours de (l’indispensable) Channing Frye. Ceci pendant que les gros bonnets, LeBron, Kyrie, Love, finissent leur préparation sans forcer. Après cet affrontement à Atlanta, les Cavs retourneront à Cleveland dès le lendemain pour recevoir les Raptors et se coltiner un back-to-back de pré-saison comme la NBA en a le secret. Cavs et Hawks, qui partagent la même Conf’, s’affronteront à quatre reprises lors de la saison régulière.

Cleveland a remporté ses onze derniers matchs face à Atlanta : sweep infligé en Finale de Conférence en 2015, puis sweep (3-0) lors de la saison régulière 2015-16 et enfin re-re sweep en demi-finales de Conf’ lors des derniers Playoffs. La rencontre de ce soir est donc l’occasion pour Dwight d’expliquer à tout le monde qu’une nouvelle ère démarre… Réponse à 19h30 heure locale (01h30 à Paris) au sein de la Philips Arena !

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top