Jazz

Rudy Gobert monte en température à Phoenix : double-double et raquette interdite au public

Rudy Gobert

Gobzilla est bien là ! Les cercles vont souffrir, les adversaires aussi.

Source : YouTube / NBA Highlights

La nuit dernière, le Jazz et les Suns s’affrontaient à Phoenix pour ce qui était le deuxième match de pré-saison de chacune des deux équipes. Au delà du résultat – victoire de Utah sur un score de 104 à 99 – qui n’est finalement que peu important, c’est la performance de notre frenchie Rudy Gobert qui a dû faire bien plaisir à Quin Snyder et son staff.

Le pivot a été le meilleur joueur de la rencontre, posant un double-double solide et règnant en maître sous les cercles. Dans ce genre de match où les deux coachs ont allègremment fait tourner (Snyder a utilisé 12 joueurs et Watson également), les temps de jeu sont rarement très élévés. L’ami Rudy a bénéficié du plus grand nombre de minutes côté Jazz (28), ce qui lui a suffi pour envoyer 21 points, 10 rebonds et 3 contres. A noter que devant l’incapacité des intérieurs des Suns à s’interposer face à Gobert, les hommes venus de Utah n’ont pas hésité à servir leur numéro 27 qui a bien sûr claqué de gros dunks mais a également réussi quelques jolies finitions et surtout provoqué 14 lancers francs en en transformant 13. Gobzilla a des progrès à faire en attaque pour passer un nouveau cap, il le sait et semble prendre tout ça très à coeur. Bonne nouvelle pour le Jazz et pour les Bleus.

Autour de Rudy, on retiendra les bonnes performances de Gordon Hayward – propre et bien en jambe – et de Trey Lyles, auteur de 16 points à 6/10 au tir en 24 minutes depuis le banc. Côté Suns, le 5 majeur était assez atypique car P.J. Tucker (blessé), Jared Dudley (blessé) et Tyson Chandler (personnel) n’ont pas joué, laissant ainsi la place à un frontcourt composé de T.J. Warren, Marquese Chriss et Alex Len. Brandon Knight a semblé en forme et bien dans ce rôle de sixième homme qui sera le sien cette saison derrière la paire Eric Bledsoe – Devin Booker. Enfin, le jeune et tout petit Tyler Ulis a joué 16 minutes, proposant son habituelle énergie et son talent offensif (10 points à 4/7).

Au final, retenons que Rudy Gobert est en forme et qu’il a l’air très bien physiquement. Ce Jazz va monter en puissance autour de lui et peut être ambitieux pour la saison à venir. Les Suns eux, cherchent clairement encore le bon équilibre mais le roster propose de nombreuses solutions. Deux équipes sympa à suivre tout au long de l’exercice qui arrive. 

boxscore-jazz

boxscore-suns

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top