Jazz

Dante Exum dit qu’il n’a plus de problèmes de genoux : il dit qu’il voit pas le rapport

Dante Exum

Moteur, ça tourne, action.

Source image YouTube - NBA

Après une saison rookie compliquée suivie par une terrible blessure au genou, la pépite du Jazz va pouvoir retrouver les parquets et reprendre sa mission initiale : celle de cartonner du côté de Salt Lake City.

L’équipe de Quin Snyder a beau avoir progressé ces derniers mois, il n’y a aucun doute sur le fait que les débuts du jeune Australien ont été plus que déprimants pour les fans qui attendaient énormément de ce magnifique félin. Fluide sur le terrain, agréable balle en main, Dante avait certes eu du mal à comprendre le jeu en NBA dès ses premiers mois mais rien de plus normal pour un meneur aussi jeune et non-américain débarquant dans une jungle aussi hostile que celle de l’Oncle Sam. Surtout que, par la suite, le garçon montrait de beaux signes de progression, malheureusement freinés par ces ligaments croisés explosés lors d’un match d’exhibition avec son pays en août 2015. Rupture, opération, saison blanche, on a connu meilleur scénario pour un joueur souhaitant faire ses preuves dans la Ligue dès sa deuxième saison. La bonne nouvelle dans tout ça ? C’est qu’après un an de rééducation et de patience, Exum va enfin avoir droit à cette deuxième saison, comme il l’a confirmé auprès du Deseret News.

“J’étais juste excité par le fait de retourner sur un terrain en fait. Je me sentais bien, j’étais prêt à y aller pour tout donner, parler quand il faut à mes coéquipiers et courir entre chaque exercice. Jouer des matchs, c’est ce qui me motive, et c’est pour ça que je suis aussi excité de m’entraîner à nouveau, et de bosser avec mes coéquipiers. Il faut juste avoir confiance la première fois que vous y retournez, et ensuite il faut construire dessus pour progresser chaque jour.”

Des paroles qui doivent se glisser merveilleusement dans les oreilles des fans, eux qui n’en pouvaient plus de voir Trey Burke et ses briques gérer la mène aux côtés de Raul Neto. Le changement sera radical cette saison, avec George Hill pour gérer le business, Dante Exum prêt à offrir un boost énorme en sortie de banc, et Shelvin Mack qui continuera à fournir de la solidité sur quelques minutes. Il est évident que l’Australien devra revenir petit à petit pour concurrencer un minimum le grand Hill et son expérience, mais le Jazz n’a pas prévu de faire d’un 5ème choix de Draft un remplaçant et Exum le sait. Du coup, en plus de l’aspect mental qui est fondamental dans la reprise de la pratique et semble bien calé chez le jeunot, il y aura un niveau de progression et d’ambition intéressant à regarder, car c’est bien Dante qui pourrait fournir au Jazz une rotation de luxe à son entraîneur, aux côtés de Boris Diaw et Trey Lyles en sortie de banc. En tout cas, tous les éléments sont en place pour qu’il réalise une belle deuxième campagne en NBA, et c’est toute la franchise du Jazz qui se frotte les mains.

Rien de mieux qu’une reprise de la pratique dans des conditions idéales pour un jeune joueur à fort potentiel. Avec Hill devant lui et des vétérans prêts à le conseiller, Dante Exum va pouvoir progresser bien comme il faut. Vu son talent, prendra-t-il le temps ? Pas sûr…

Source : Deseret News


1 Comment

1 Comment

  1. ThierryD

    28 septembre 2016 à 20 h 46 min at 20 h 46 min

    Les croisés y’en a pas beaucoup qui s’en relèvent correctement … bonne chance quand même gamin !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top