Pistons

Andre Drummond prévient direct : “Je serai encore le meilleur rebondeur de la NBA”

Andre Drummond rebond

Un aspirateur humain.

Source image : YouTube

Après une première saison marquée par un peu de All-Star Game et de Playoffs, Andre Drummond ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et souhaite continuer à progresser. Par contre, on ne touche pas aux rebonds, propriété privée.

Bien trop athlétique et joufflu pour les autres intérieurs de la Ligue, Drummond est devenu un véritable calvaire à boxer au rebond. En effet, dans les 29 autres franchises de la Ligue, jouer les Pistons s’est transformé en une véritable séance de torture pour ces bûcherons qui doivent empêcher l’intérieur d’avoir accès à l’arceau, sa mobilité et son moteur lui permettant de représenter l’aspirateur le plus efficace du circuit : 14,8 rebonds par match l’an dernier dont 4,9 offensifs, Andre a été infernal sur chaque tir raté en 2016. Un aspect du jeu qu’il apprécie tout particulièrement et dont il est fier, à tel point qu’il s’est fixé le back-to-back cette saison à titre individuel. Dans un long entretien réalisé par la franchise et disponible sur leur site officiel, le géant aux épaules velues a en effet indiqué quels étaient ses objectifs avant la reprise, tout en exhibant les précieux kilos perdus grâce à un été des plus productifs. Il y a donc le progrès collectif évident à fournir après un premier tour des Playoffs prometteur, mais inutile de hiérarchiser les envies de Drummond : le garçon va agresser l’arceau tous les soirs.

Je serai encore le meilleur rebondeur de la NBA. Je veux le faire, sans le moindre doute. Essayer également de retourner au All-Star Game et emmener un coéquipier avec moi, que ce soit Reggie (Jackson), Kentavious (Caldwell-Pope), Marcus (Morris) ou Tobias (Harris). Rester plus longtemps sur le terrain sera aussi important, en étant conscient qu’on va faire faute sur moi et qu’il faudra que je rentre mes tirs. Pousser également mes coéquipiers à devenir meilleurs, je suis vraiment excité pour tout le monde. C’est une grande saison qui arrive pour KCP, pour Reggie aussi qui va revenir encore meilleur. Tobias va montrer qu’il a tout ce qu’il faut pour être dans cette équipe, et Marcus va continuer de prouver aux gens qui doutent que c’est un pur joueur. ”

Au niveau de la concurrence, comment se place-t-on mon général ? Et bien écoutez, pour le moment c’est assez calme, la route semble dégagée pour le gobeur du Michigan. Mais on nous signale dans l’oreille qu’Hassan Whiteside risque d’être assez dangereux, tout comme DeAndre Jordan et Dwight Howard. Le premier va avoir toutes les minutes possibles et imaginables dans sa peinture, le second n’a “que” cette mission principale à remplir avec la défense, et le troisième débarque dans une conférence où il pourrait se régaler. Cependant, tout ce beau monde sera probablement dans le rétroviseur de Drummond, car le garçon est clairement un cran au-dessus dans sa hargne quotidienne. C’est d’ailleurs un aspect qu’il sera intéressant d’analyser, car celui-ci avait joué des tirs au pivot la saison dernière. Plusieurs fois au cours de l’année, Stan Van Gundy avait pointé Dédé du doigt pour son envie de prendre les rebonds plutôt que de défendre, la fameuse Kevin Love Rule qui consiste à ne plus contester un seul tir pour être présent dès que ceux-ci sont manqués. En étant parfois un peu trop obnubilé par la quête de la baballe, Drummond a coûté quelques victoires et son évolution passera par cette capacité à penser aux bienfaits collectifs plutôt qu’individuels.

Mais quand on voit la gueule de son vestiaire et la défense que va nous concocter SVG, on se dit que le règne devrait bien durer encore un peu pour lui dans l’art du rebond. On passe au-dessus des 15 de moyenne ? Allez, c’est easy.

Source : Pistons.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top