Heat

Chris Bosh doit faire face à la réalité : test médical échoué, camp d’entraînement annulé

Chris Bosh

Persévérer ou partir, il faudra choisir.

Source image : YouTube

Le dossier complet avait été traité ici, pour tenter de rassembler le plus d’éléments possibles concernant la suite des opérations du joueur. Quelques heures plus tard, le Heat confirma les hypothèses évoquées dans un communiqué bien triste.

Non, il n’y aura pas de Chris Bosh à l’entraînement d’Erik Spoelstra cette semaine, lorsque les joueurs retrouveront les parquets afin de se remettre en jambes collectivement. Il n’y aura pas de Dwyane Wade, ce qu’on savait déjà depuis début-juillet, mais c’est un autre pilier qui sera absent, et cette fois sans revenir dessus. Le staff médical du Heat a en effet annoncé que l’intérieur n’avait pas réussi à valider le test protocolaire de pré-saison, empêchant ainsi toute forme de retour sur les parquets. Depuis quelques jours, une véritable guerre silencieuse s’opérait dans les coulisses de la franchise, avec Chris d’un côté persuadé de pouvoir briser les barrières qui lui étaient malheureusement imposées, et Pat Riley de l’autre obligé de devoir mettre la réalité médicale sous les yeux de son intérieur fâché. De nouveaux soucis liés aux caillots de sang ont été décelés dans la région pulmonaire, ce qui impose évidemment aux médecins de devoir sortir le drapeau rouge pour Bosh. Si le Heat a refusé de communiquer davantage sur cette décision, le communiqué fût le suivant.

En consultation avec les médecins de l’équipe et d’autres spécialistes, le Miami Heat et Chris Bosh ont travaillé communément depuis plusieurs mois, avec l’objectif partagé de permettre à Chris de retourner sur les terrains le plus tôt possible. Il a effectué son test de pré-saison, mais le Miami Heat regrette d’informer que Chris Bosh ne peut être autorisé à reprendre des activités basketballistiques.

Les étapes suivantes vont donc prendre une toute autre allure, quand on entend les bruits de couloirs et autres rumeurs qui circulent dans les coulisses de la Ligue. En effet, en désaccord total avec les décisions de Riley, Bosh serait plus éloigné que jamais du boss de Miami et ceci pourrait évidemment signifier un divorce acté entre le joueur et la franchise. Une fois celui-ci assumé, il faudra voir ce que Chris et Pat feront encore en commun. Conserver le joueur cette saison et ainsi effacer son salaire des books à partir de la mi-février ? Le couper mais donc avoir plus de 75 millions de dollars à traîner dans le cap space ? Le transférer même si on n’y croit pas une seule seconde ? Il existe un scénario dans lequel Bosh demande un buyout et se retrouve plus tard dans une autre franchise, mais le joueur prendra-t-il conscience suffisamment tôt de sa situation médicale ? Ou foncera-t-il dans son abnégation, quitte à mettre sa vie en danger ? Voilà toute la complexité de cette affaire, qui est loin d’être terminée mais pourrait sonner enfin quelques cloches dans le clan du joueur.

On peut en chier des kilomètres et des kilomètres sur les méthodes de Pat Riley et son management, comme on a pu le voir avec d’autres joueurs. Mais dans ce cas précis ? On ne peut que soutenir le communiqué de la franchise : ça suffit, que Bosh se réveille et prenne le temps pour tirer un trait sur sa carrière, aussi terrible soit cette épreuve.

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Florent Marion

    septembre 24, 2016 à 4:45 at 4:45

    C’est pas comme s’il avait 24 ans avec toute sa carrière devant lui.
    13 années en NBA, 2 titres… Sois pas idiot Bosh et arrête là, tu es déjà et tu n’as plus rien à prouver

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top