Bucks

Greg Monroe est dispo mais n’intéresse pas grand monde : les Bucks vont finir par contacter Le bon coin

Greg Monroe

“Franchise du Wisconsin vend intérieur peu servi. Souriant (important pour les calendriers familiaux)…”

Signé à prix d’or par les Bucks il y a un an, Greg Monroe n’aura pas convaincu Jason Kidd qui a trouvé en lui le bouc émissaire idéal de sa saison (ratée)… Sur la sellette depuis plusieurs mois, le septième choix de la Draft 2010 doit être accroché à son téléphone. Courage Greg !

Au début de la saison dernière, la troupe emmenée par l’immense Antetokounmpo nourrissait de (trop ?) grands espoirs. L’effectif était jeune certes mais le jeu up-tempo prôné par Kidd posait de vrais problèmes aux adversaires des Bucks. La signature de Monroe semblait être la cerise sur le gâteau. Milwaukee pensait avoir trouvé le taulier de sa raquette. Ce big man qui leur faisait défaut depuis la parenthèse Sanders ou le départ de Bogut il y a quatre ans. On parlait alors de Playoffs. Malgré les galères au sein de l’effectif, Milwaukee tient la route mais ne parvient pas à accrocher les phases finales. Tout au long de la saison, Kidd a eu la critique facile envers son numéro 15. Au moment de faire le bilan, les regards se braquent donc vers lui. Et à en croire les rumeurs, son sort est déjà scellé. Un journaliste du The Journal Times raconte :

Plusieurs sources NBA m’ont dit que les Bucks ont accéléré leurs tentatives d’échanger Monroe cet été. Le consensus parmi plusieurs officiels de la ligue était que Monroe ne participerait pas au camp d’entrainement qui commencera d’ici un mois. Même si le Bucks ne pouvaient pas obtenir en contre partie la juste valeur de leur big man.

Drôle de réaction des Bucks quand on voit la saison que Monroe a posé : 15,3 points et 8,8 rebonds à 52,2 % aux shoots en 79 matches. Soit plus ou moins les mêmes stats qu’il faisait avec les Pistons. Pour une première saison avec un nouveau jersey, le big man a fait le taf. La raison de l’échec n’est peut être pas à chercher uniquement de son coté. Les départs des valeureux Jared Dudley, Zaza Pachulia Ersan Ilyasova ont été sous estimés et c’est peut être ce qui explique pourquoi Milwaukee a fini à une sombre 12ème place à l’Est avec un bilan de 33 – 49. L’ex-Hoyas de Georgetown, lui, ne rentre plus dans les petits papiers de Jason Kidd et sa nonchalance n’attire pas des masses. Il est pourtant jeune, 26 ans, et plutôt talentueux, mais avec 17 millions de dollars de salaire (même si ce tarif est aujourd’hui un standard pour un joueur de ce calibre) il va devoir élever son niveau de jeu s’il veut retrouver une franchise prête à miser sur lui…

Franchise du Wisconsin vend intérieur peu servi. Souriant (important pour les calendriers familiaux). Bonne patte gauche, bon passeur mais défense et agilité à revoir. Faire offre contre vétéran basse consommation ou jeune outsider… PS : Pas sérieux, ne pas s’abstenir.

Source : Nbcsports.com

Source image : @HoopsRumors

1 Comment

1 Comment

  1. VinceR

    septembre 20, 2016 à 8:18 at 8:18

    Moi aussi lui trouve de nombreuses qualités a ce joueur. Il mettrait une patate de Dieu le père en second unit ou sixième homme de luxe de peu importe quel team…qui en a gardé sous la pédale autrement dit, sous le cap…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top