Mode

Adidas signe huit rookies supplémentaires : à la recherche de la nouvelle star et du rookie of the year

Rookies Adidas

Thon Maker (Bucks), Taurean Prince (Hawks), Wade Baldwin (Grizzlies), DeAndre Bembry (Hawks), Ivica Zubac (Lakers), Cheick Diallo (Pelicans), Patrick McCaw (Warriors) et Isaiah Cousins (Kings) rejoignent Brandon Ingram (Lakers), Jaylen Brown (Celtics), Dragan Bender (Suns), Kris Dunn (Wolves) ou encore Jamal Murray (Nuggets) pour porter les trois bandes.

Trois bandes ou Swoosh ? Même si Under Armour progresse sur le marché du basket, les deux marques historiques continuent de se payer la part belle au moment de partager les retombées business NBA au rayon sneakers. Pour autant, pas question de relâcher la pression du côté de chez Adidas qui a pris dans son filet un banc de rookies impressionnant.

Si Nike a choppé le gros lot avec Ben Simmons, la firme allemande a ratissé plus large, avec tout de même une belle qualité. Si Brandon Ingram (Lakers), Jaylen Brown (Celtics), Dragan Bender (Suns), Kris Dunn (Wolves) ou encore Jamal Murray (Nuggets) ont hissés dès le mois de juin le pavillon aux trois bandes, ils ont été depuis rejoints par d’autres camarades de promotion, en mode à la recherche de la nouvelle star. Le futur rookie of the year se trouve-t-il dans le lot ? En tout cas on va guetter pour suivre l’évolution des jeunes talents dont le potentiel est certain, mais pour qui rien n’est garanti. Une tribu de futurs All-Stars ? Peut-être, mais les Thon Maker (Bucks), Taurean Prince (Hawks), Wade Baldwin (Grizzlies), DeAndre Bembry (Hawks), Ivica Zubac (Lakers), Cheick Diallo (Pelicans), Patrick McCaw (Warriors) et Isaiah Cousins (Kings) qui sont les huit nouveaux poulains d’Adidas vont devoir taffer pour voir leur nom en haut de l’affiche. A eux de prouver qu’ils peuvent être des créateurs, ces leaders que la masse va suivre et qui servent d’exemple aux fans.

J’ai choisi Adidas pour être différent. Tout le monde veut porter les mêmes marques, mais au final, je veux donner le temps. je préfère tisser des liens et aller au sommet ensemble qu’aller où tut le monde va. Être avec ces autres rookies, c’est comme grandir avec son frère avec ce rêve d’accomplir quelque chose de grand. – Taurean Prince.

Un discours qui nous rappelle celui de James Harden à Paris lorsqu’il évoquait sa différence et sa volonté d’imposer son style avec la famille Adidas. Mais si le Barbu squattait la capitale française ou se baladait dans le reste du monde pour promouvoir son équipementier, sept des rookies passés sous le giron de la marque aux trois bandes ont fait un arrêt au village de la firme allemande à Portland pour serrer quelques pinces, tester du matos et s’imprégner de la philosophie de leur partenaire.

Rookies Adidas

L’occasion aussi de poser pour une photo de famille qui marque le début de leur aventure commune. En attendant d’avoir leurs propres signature shoes, les gamins savent ce qui leur reste à faire : taffer et cartonner pour progresser dans la hiérarchie. Car pour l’instant, s’ils seront présents dans les campagnes publicitaires et s’ils auront leur avis à donner sur les produits d’Adidas, il leur faudra prouver qu’ils ont les épaules pour accompagner Derrick Rose, Damian Lillard ou James Harden parmi les plus belles étoiles de la marque.

Source : Adidas

Source image : Adidas

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top