Mix

La mixtape officielle de Yao Ming signée par la NBA : c’est pas flashy, mais ça écrase tout le monde

Yao Ming

Il fallait bien que la NBA nous envoie du bon petit morceau concernant le géant chinois, ce qu’on a eu sur deux petites minutes seulement : y’a du rab !

On a eu droit à la même sucrerie concernant le Shaq, on aura probablement droit à une bombe pour rendre hommage à Iverson, mais l’heure est venue de se poser quelques minutes autour de Yao. En images, of course !

Il est peut-être immense, et peut regarder 99% de la planète de haut, mais Ming sait une chose : son jeu n’est pas forcément le plus sexy, le plus attirant. Cependant ? Il s’en moque, et c’est probablement ce qu’il y a de plus important. Car en montant les marches du Hall of Fame ce soir, Yao ne sera peut-être pas autant célébré que ses deux autres immenses copains de la cuvée 2016, cependant Shaq et AI seront les premiers à le dire : ce mec était un monstre des parquets. Un gars indéfendable, un toucher de velours, un footwork impeccable, le tout avec une sérénité folle, et en essayant de s’imposer dans une Ligue particulièrement hostile. Alors que de nature et d’éducation, Yao aurait pu se renfermer sur lui-même et laisser la pression l’atteindre, ce mastodonte réalisera une carrière formidable, marquée par quelques actions quand même bien spectaculaires. Rendez service à vos proches, et montrez leur ces images offertes par la NBA. Car la prochaine fois qu’on aura un phare de près de 230 centimètres qui possède des mains en cristal, on s’appelle. Et parce que la mixtape ci-dessous n’est pas la plus longue, on s’est permis d’ajouter un petit mix bien foutu.

Source image : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top