Nuggets

Mike Malone a coaché LeBron pendant 5 ans : le comeback des Finales de 2016, il y croyait à fond

Mike Malone

Après avoir été assistant des Cavs de 2005 à 2010, l’entraîneur des Nuggets savait ce dont LeBron était capable : même à 0-2, il était confiant envers son cyborg.

Aujourd’hui entraîneur des Nuggets, l’ancien assistant des Cavs a vécu les dernières Finales avec un oeil particulier. Car même en voyant LeBron au bord d’une nouvelle défaite au mois de juin, Malone savait qu’il restait encore assez de place pour réaliser un comeback légendaire.

C’est la petite anecdote du jour, partagée par Matt Moore de CBS Sports, dans un podcast bientôt disponible sur leur site. Interviewant le coach de Denver lors de la dernière Summer League, le journaliste a notamment pu revenir sur le parcours de Mike dans le circuit des stratèges, passant donc forcément par la case Cleveland. Après avoir démarré en NBA chez les Knicks en tant qu’assistant, Malone débarquait dans l’Ohio avec une mission de taille : faire des Cavs une grande forteresse défensive, et donc se créer une réputation dans le milieu des bras-droits. Et en permettant à LeBron d’accéder aux Finales en 2007, tout en enchaînant les saisons à la tête de la Conférence Est, le chauve commençait à recevoir de plus en plus d’applaudissements dans les coulisses de la Ligue. Assez pour enchaîner avec les Hornets et surtout les Warriors quelques années plus tard, deux dernières piges avant de prendre les rennes à la tête du navire, d’abord chez les Kings aux côtés de DeMarcus Cousins, puis aujourd’hui dans le Colorado. Du coup, en voyant LBJ affronter Golden State pour la deuxième année consécutive, l’entraîneur était dans un siège particulier avec ses propres joueurs. Comment pouvait-il aborder cette finale ? Apparemment avec le sentiment de voir l’histoire s’écrire, comme cette petite anecdote nous le décrit…

Mike Miller, Will Barton et moi étions souvent assis, à discuter des différents joueurs au sein de la Ligue. Plutôt Kobe ou LeBron ? Tout le monde veut rentrer dans ce genre de discussion. Qui est le plus fort ? Qui est le meilleur des deux ? Kobe, LeBron ? Et je répondais souvent que j’ai coaché LeBron pendant 5 ans, donc je sais assez bien ce dont il est capable… Puis viennent les Finales, et Cleveland qui se retrouve mené 2 à 0. Il va probablement être fâché parce que je vous le partage, mais Will Barton m’envoie à ce moment-là un texto qui me dit : ‘Franchement coach, je ne sais pas, Kobe ne quitterait pas une Finale ainsi.’ Et ma réponse fût simple. Je lui ai envoyé : ‘Ce n’est pas encore fini, Will. Ce n’est pas encore fini.’

Le reste, on s’en souvient encore comme si c’était hier. Deux matchs de plus, un petit 3-1 des familles pour Golden State, pendant que Kevin Durant envisage de prolonger au Thunder. Et derrière, le comeback de l’année, de l’histoire même pour de nombreux fans, voyant LeBron rentrer dans son God mode ultime. Premier test à Oakland, un Game 5 à 41 points, 16 rebonds, 7 passes, 4 interceptions et 3 contres. Second test à Cleveland, un Game 6 à 41 points, 8 rebonds, 11 passes, 3 interceptions et 3 contres. Dernière étape au sommet, un Game 7 à 27 points, 11 rebonds, 11 passes, 2 interceptions et 3 contres, premier triple-double dans un Game 7 depuis James Worthy en 88. Le tout pour une moyenne de 36,3 points, 11,7 rebonds, 9,7 caviars, 3 contres, 3 interceptions, 50,6% au tir et 42,1% de loin sur les 3 derniers matchs, le genre d’absurdité numérique qui fait depuis la gloire de Cleveland. Il était probablement comme nous, doutant des chances des Cavs en milieu de série, mais Mike Malone connaissait bien la bête et savait qu’il pourrait réaliser l’impensable. Surtout quand on sait qu’il avait également entraîné Curry quelques années plus tard.

Toujours sympa, pour les 28 franchises qui doivent regarder les Finales à la télé, de voir certains clients observer cette dernière série de la saison avec un siège particulier. Malone a eu la chance d’assister de près à ce dont LeBron était capable, peut-être que les Dubs auraient aimé en savoir un peu plus de la part de leur ancien assistant…

Source : Hardwood Paroxysm

Source image : YouTube


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top