Pistons

Super Mario lucide : Stan Van Gundy veut que ses Pistons bossent dur pour retourner en Playoffs

En décrochant le huitième spot d’une Conférence Est archi-serrée, les jeunes Pistons ont montré l’an dernier qu’il fallait compter sur eux. Et Motor City ne compte pas s’arrêter là…

Huitième place décrochée au sprint pour se manger un sweep par les futurs champions en titre ? Oui c’est encourageant. Car ces Pistons sont jeunes et n’avaient pas du tout la faveur des pronostiqueurs en début de saison. Greg Monroe venait de plier bagages vers Milwaukee et la fameuse paire d’intérieurs qui devait faire trembler la ligue n’a jamais vu le jour. Mais Stan Van Gundy, malgré ses airs d’ours en peluche, est loin d’être un clown. Les choses vont très vite en NBA et le finaliste 2010 avec le Magic en a conscience :

J’ai dit à mes gars, qu’en toute honnêteté, nous avons besoin d’être un tout petit peu meilleurs pour faire à nouveau les Playoffs. Nous sommes les numéro 8. Nous n’avons pas beaucoup de place. Donc pour retourner où nous étions, cela demande beaucoup de travail.

D’autant que la donne a quelque peu changé à l’Est, avec plusieurs adversaires qui se sont renforcés :

Philly ne va pas gagner 10 matchs cette année. Ils vont en gagner beaucoup plus. Ce qui veut dire qu’ils vont prendre des victoires à tout le monde. Et si vous regardez les moves que Brooklyn a fait, ils seront également capables d’en gagner beaucoup plus que l’année dernière. Beaucoup d’équipes qui n’ont pas fait les Playoffs l’année dernière se sont renforcées. Milwaukee sera meilleur. New York sera meilleur. Ça sera plus dure d’engranger des victoires.

Détenteur de tous les pouvoirs, ou presque, Stan Van Gundy voit pour l’instant son plan se dérouler sans accroc. Le rookie Stanley Johnson est à la hauteur de ses espérances et ressemble bien au lieutenant dont aura besoin Drummond dans l’avenir. Tobia Harris, arrivé en cours de saison du Magic, s’est bien adapté et devrait être plus efficace après un training camp avec ses nouveaux coéquipiers. Reggie Jackson a fait honneur à la confiance placée en lui en forçant le départ d’un Jennings qui l’empêchait de s’épanouir, et le franchise player, Andre Drummond, prend ses responsabilités avec maturité… Ça sent plutôt bon.

Oui pour un retour au top des Pistons, avec une participation régulière en Playoffs, qu’on puisse entendre surgir des “DEEEEEEE- TROIT BA-SKET-BAAAAAAAL” provenant du Palace !

Source : clutchpoints.com

Source image : USA TODAY Sports


Cliquez pour commenter

0 Comments

  1. Rodzilla

    3 septembre 2016 à 15 h 29 min at 15 h 29 min

    Il leur manque une vraie grosse gachette en sortie de banc, durcir leur défense et ça roulera tranquillement cette petite affaire…

    • Jeff

      3 septembre 2016 à 17 h 48 min at 17 h 48 min

      Je suis plutôt d'accord faudrait récupérer un ancien capable de Tourner à plus ou moins 10 pts à chaque match et ca peut faire mal. La defense j'attends de voir Jonshon à l'œuvre après le camp, il est solide j'en suis sur !!! Go pistons

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top