Pacers

Kevin Seraphin débarque aux Pacers : 2 ans et 3,6 millions pour le frenchie, au revoir New York !

Kevin Seraphin

Après le départ de Ian Mahinmi, c’est un autre frenchie qui va pouvoir ambiancer le vestiaire des Pacers puisque Seraphin a paraphé un contrat dans l’Indiana.

Cela faisait plusieurs jours que l’intérieur français et la franchise de l’Indiana s’échangeaient des clins d’oeil. Cette nuit, le deal a bien été paraphé par les deux camps : Seraphin jouera la saison prochaine chez les Pacers, et potentiellement la suivante.

Car comme Shams Charania de Yahoo Sports l’a rapporté ce vendredi matin, Kevin a trouvé un accord pour deux saisons et 3,6 millions de dollars, sachant que la première campagne est garantie et la seconde sera décidée par Larry Bird et ses sbires, puisqu’il s’agit d’une team option. C’est une bonne nouvelle pour l’intérieur tricolore, qui avait vu les Knicks recruter un autre copain dans la raquette (coucou Joakim), réduisant un peu plus ses chances de pouvoir s’exprimer sur les parquets et augmentant celles de le voir galérer à trouver un nouveau toit. Mais à trois semaines de la reprise via l’ouverture des camps d’entraînements, Seraphin et son agent ont réussi à obtenir cette précieuse poignée de main dans l’Indiana, Nate McMillan pouvant compter sur un intérieur de plus pour muscler sa raquette. La question de taille était d’ailleurs majeure la saison passée chez les Pacers, l’ultra-smallball faisant souvent mal à Frank Vogel et ses troupes. Mais afin de remédier à ce problème, plusieurs baobabs ont été recrutés, et Seraphin fait désormais partie de la liste. Il sera justement intéressant de voir comment le nouvel entraîneur de Paul George et compagnie pourra utiliser le frenchie, car il y aura une bonne petite concurrence pour Kéké à la rentrée.

Myles Turner, Thaddeus Young, Al Jefferson, Lavoy Allen et Jeremy Evans, pas de quoi en faire un cassoulet royal mais des joueurs qui ne voudront certainement pas laisser leurs minutes au nouveau frenchie de la région. Bird a-t-il une certaine affinité pour le pays du camembert ? Après avoir laissé Ian Mahinmi partir pour rejoindre les Wizards, il fallait bien qu’un autre compatriote vienne mettre l’ambiance dans le vestiaire et apporte un peu de tonicité dans la raquette, un rôle qui semble parfait pour Seraphin. L’an dernier, même si l’intéressé avait des étoiles dans les yeux en rejoignant les Knicks, le temps de jeu avait hélas été assez faible (seulement 11 minutes de moyenne sur 48 matchs). On espère donc qu’il pourra retrouver des standards proches de ses premières années à Washington, lorsqu’il pouvait gratter une vingtaine de minutes histoire de scorer des paniers au poste, mais on préfère dire que ce sera tendu d’entrée. Si sa défense peut faire froncer des sourcils, Kevin reste un joueur très intéressant offensivement, lui qui est particulièrement mobile, possède de bons fondamentaux et un petit tir extérieur solide. Tout ça, il faudra justement le montrer à McMillan, afin que le bout du banc ne soit plus le siège de Seraphin et que sa place se trouve devant Allen et Evans. Plus facile à dire qu’à faire, mais on y croit.

Après Lauvergne transféré à Oklahoma City, c’est donc un nouveau soldat français qui change de franchise, avec l’espoir d’obtenir plus de temps de jeu pour montrer toutes ses qualités dans la peinture. Ian peut être tranquille, on continuera à gazouiller en français dans le vestiaire des Pacers…

Source : Yahoo Sports

Source image : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top