Heat

Chris Bosh à l’entraînement : de belles images, qui doivent faire transpirer un certain Pat Riley…

Chris Bosh

Chris Bosh sait qu’il ne pourra être coupé que jusqu’à demain si le Heat souhaite étaler son salaire sur les prochaines années, il a donc mis la pression tout-terrain.

Absent des parquets depuis un bout de temps, février dernier devant un public, l’intérieur du Heat a envoyé des images qui doivent donner le sourire aux fans de sa franchise : voir Bosh jouer, c’est un petit luxe depuis deux ans.

La deadline est proche, même si peu de monde en est conscient. En effet, comme on en parlait ici précédemment, Pat Riley a jusqu’au… 31 août pour définitivement couper Chris de l’effectif de Miami, ce qui permettrait au management d’étaler son salaire sur plusieurs saisons et ainsi mieux préparer l’avenir. Seulement, le gominé sait qu’il en a déjà fait pleurer plus d’un dans sa région avec le départ de Dwyane Wade il y a près de deux mois, et se séparer de Bosh ressemblerait à un deuxième coup de couteau dans le coeur des fans. Du coup, malin comme il est depuis si longtemps, l’intérieur a utilisé son pouvoir sur les réseaux sociaux pour envoyer un beau petit clin d’oeil à Riley. C’est d’abord sur son compte Instagram que Chris a tenu à répondre à des petits curieux qui lui demandaient encore dernièrement s’il jouait, avec un oui retentissant. C’est ensuite sur son compte Twitter que ce dernier a rajouté une deuxième couche, diffusant des images de lui-même en train de s’entraîner. Sachant que le camp d’entraînement du Heat ouvre d’ici quelques semaines et que Bosh a toujours voulu mettre la pression pour que les hauts-placés de Miami lui offrent la possibilité de jouer, le bras de fer sera des plus excitants à regarder dans les jours à venir car Riley devra prendre une grande décision.

Si Patoche ne touche à rien ce mercredi, ce qui semble être le cas compte tenu du contexte et du coup de pression que vient de mettre Chris, le double-champion pourra aborder le training camp avec le sourire, Erik Spoelstra ayant lui aussi la possibilité de pouvoir attaquer la saison avec un multiple All-Star. Mais en laissant Bosh agir ainsi, cela voudra automatiquement dire qu’il jouera pendant la régulière, annulant par la même occasion l’option qui tendait ses bras à Riley, et qui consistait à définitivement barrer le salaire de CB des bouquins de la franchise. En effet, lorsqu’un joueur ne peut plus remettre un orteil sur un parquet pendant un an minimum, la thune qui lui est versée peut soudainement disparaître des comptes, sauf qu’en voyant Chris gambader de la sorte, c’est Pat qui doit être content. On verra donc ce que la suite de ce mini-duel donnera dans les mois à venir, sachant qu’on est très loin d’en avoir fini avec les soucis de santé de Bosh et l’avenir du Heat avec notamment un staff médical qui n’a pas encore donné de feu vert complet, mais le prochain gros rendez-vous sera à la rentrée.

Même si les risques de voir le géant avoir un nouveau pépin médical sont bien là, le retrouver sur un terrain et prendre du plaisir à jouer ne peut que nous réjouir. Car face à une telle galère, la balle orange peut souvent servir d’échappatoire.

Source : Instagram

Source image : Twitter


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top