Wizards

John Wall pas sûr d’être prêt pour la reprise : il faudrait, parce que les victoires vont coûter cher à l’Est

John Wall

Au sortir d’une saison 2015/16 foirée dans les grandes largeurs, les Wizards ont besoin de se rassurer et de gagner des matchs le plus vite possible. On souhaite donc un rétablissement rapide à John Wall et on le souhaite en fait surtout à sa franchise. Et à Ian Mahinmi un peu, qui aura bien besoin des caviars de son meneur pour devenir le MIP 2017.

A un peu plus de deux mois de la reprise du championnat, les différents staffs NBA sont à pied d’œuvre pour préparer du mieux possible les tous premiers matchs de la saison régulière. Encore faut-il pour cela pouvoir compter sur tout son roster, ce qui n’est pas forcément le cas de tout le monde. Ce qui n’est d’ailleurs pas le cas des Wizards qui pourraient bien devoir se priver de John Wall pour les premières levées d’octobre…

Ils auraient sans doute préféré se passer de Trey Burke mais c’est bien John Wall qui est donc aujourd’hui incertain pour la reprise. La faute à un passage par la case chirurgie au printemps dernier pour soigner ses deux genoux meurtris par trop de 360 en contre-attaque et de chasedown blocks en haute altitude… Le meneur des Wizards a ainsi donné une interview hier au Washington Post, laissant planer le doute sur sa forme actuelle et sur la date de son retour à la compétition :

Je suis là où je suis censé être mais je ne suis pas pressé. Je prends les choses au jour le jour et j’espère vraiment que je serai prêt pour la reprise de la saison.

Avec une intervention apparemment plus lourde au niveau de son genou gauche, John Wall pourrait voir son automne remis en question et s’il a repris la course, quelques jumps et un peu de oula-oop, pas question pour le moment de mettre la misère à ses coéquipiers en un contre un. Car le problème est bien là pour Scott Brooks, les solutions de repli ne seront pas nombreuses en cas d’absence prolongée de Jean Mur puisque Trey Burke n’a pas forcément prouvé dans l’Utah qu’il avait l’étoffe d’un meneur titulaire, même pour quelques matchs. Thomas Satoranski, Marcus Thornton ou même Bradley Beal peuvent ainsi porter la balle mais pas en tant que point guard officiel et l’ancien coach du Thunder devra ainsi trouver la recette miracle en cas d’absence de son franchise player à la rentrée. Rien n’est néanmoins fait pour le moment mais on souhaite franchement au staff de Wash’ de pouvoir compter sur l’ancien Wildcat dès la fin du mois d’octobre, dans une Conférence Est où chaque victoire vaudra son pesant de Curly au vu du nombre de franchises logiquement concernées par une accession aux Playoffs en avril.

Au sortir d’une saison 2015/16 foirée dans les grandes largeurs, les Wizards ont besoin de se rassurer et de gagner des matchs le plus vite possible. On souhaite donc un rétablissement rapide à John Wall et on le souhaite en fait surtout à sa franchise. Et à Ian Mahinmi un peu, qui aura bien besoin des caviars de son meneur pour devenir le MIP 2017.

Source texte : nbcsports.com

Source image : youtube


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top