Mix

Mix – Team USA 2000 : autour d’un Vince Carter inoubliable, les Américains ont fait le job

Team USA 2000 - Vince Carter

Vince Carter n’a pas fait que postériser Fred Weiss, il a éclaboussé de sa classe les Jeux Olympiques 2000 à Sydney.

En 2000 à Sydney, malgré quelques absences notables comme celles de Kobe Bryant, Shaquille O’Neal, Tim Duncan, Grant Hill ou encore Allen Iverson, c’est une superbe Team USA qui a foulé les parquets olympiques avec pour unique but de ramener – comme en 1992 et en 1996 – la médaille d’or dans la patrie de l’Oncle Sam. 

Et cette équipe américaine de fut pas aussi dominatrice que les précédentes – notamment avec des matchs très accrochés en Demi-Finales contre les Lituaniens et en Finale contre les Français – elle a fait le job en proposant un basket de grande qualité et autour d’un Vince Carter éblouissant qui n’a pas fait que postériser Fred Weiss… Il faut dire que si ce n’était pas l’équipe A, cela restait un roster trèèèèès sérieux. Visez plutôt : Gary Payton, Tim Hardaway, Jason Kidd, Ray Allen, Steve Smith, Allan Houston et donc Vinsanity sur les extérieurs. Kevin Garnett, Shareef Abdur-Rahim, Antonio McDyess, Alonzo Mourning et Vin Baker pour occuper la raquette. Une bonne petite escouade non ?

D’ailleurs, ce sont 8 victoires en 8 matchs qui vont émailler le parcours de ces hommes coaché pour l’occasion par Rudy Tomjanovich avec Larry Brown en assistant. Chinois, Italiens et Néo-Zélandais se feront massacrer pendant que Lituaniens et Français opposeront des résistances bien plus soutenues. En quarts, les Russes prendront un écart de 15 dans la musette dans un match à sens unique avant que les Lituaniens ne donnent une très grosse suée à ces Américains en Demi-Finale. Les Baltes ne vont s’incliner que de 2 points. Dans la bataille pour l’or, la bande à Riguadeau, Sciarra et Risacher résistera magnifiquement mais laissera filer une défaite de 10 points.

Au final, cette équipe américaine – manquant de pas mal de titulaires – a fait le job sans dominer autant qu’elle l’aurait voulu. Les années qui vont suivre montreront d’ailleurs que les USA n’étaient pas à l’abri de faux-pas. Mais, en revanche, le mix qui suit montre bien que cette Team USA 2000 a fait le show de manière étincelante. 

Source image : Clutch-23

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top