Equipe de France

Céline Dumerc out pour les Jeux Olympiques : coup dur pour les Bleues, obligation de lui ramener la médaille

Céline Dumerc

Coup de tonnerre sur les Bleues à 48h de leur entrée en lice face à la Turquie. Céline Dumerc obligée de déclarer forfait, on pouvait difficilement faire pire comme nouvelle au réveil…

La nouvelle est tombée comme un coup de tonnerre sur notre bonne humeur pré-olympique. Blessée à la cheville à l’entraînement, Céline Dumerc est donc contrainte de déclarer forfait pour les Jeux, privant l’Équipe de France féminine de son leader et d’une partie de son âme. Très difficile à avaler mais il faudra rebondir et très vite.

Petit point informatif pour les non-initiés, l’importance de Céline Dumerc en Équipe de France est comparable à celle de Tony Parker chez les mecs. C’est donc une perte immense pour les filles de Valérie Garnier qui s’apprêtent à tenter de confirmer leurs magnifiques Jeux de Londres en 2012, où les girls avaient ponctué leur fabuleux parcours d’une médaille d’argent, glanée notamment sur les épaules de… Céline Dumerc, clutchissime comme jamais durant la compétition. Blessée à la cheville durant l’un des derniers entraînements avant de passer aux choses sérieuses avec un maillot qu’elle a déjà porté à plus de 240 reprises, Cap’s a donc du se résoudre la mort dans l’âme à laisser ses coéquipières orphelines de leur capitaine, et cela à 48h du premier match des Bleues face à la Turquie. Et si on ne sait pas encore quelle joueuse “profitera” de ce forfait de dernière minute pour intégrer le roster des Braqueuses, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe pour tous les fans de basket français.

Rien de pire évidemment que devoir abandonner son équipe à deux jours d’une échéance aussi importante que les Jeux, notamment lorsque l’on sait que ces Olympiades auraient été les dernières d’une joueuse qui affiche déjà 34 printemps (bouuh c’est pas bien de donner l’âge des dames) et pour qui ces J.O. auraient été la conclusion probable d’une fabuleuse carrière, aussi bien en bleu qu’à l’échelle nationale. Mais la loi du sport est ainsi faite et les Françaises devront se relever rapidement pour faire honneur à Cécé en gérant leur phase de poules (face à la Turquie, la Biélorussie, l’Australie, le Brésil et le Japon) avant de faire fonctionner la magie en quarts de finale. Pour nous montrer que rien n’affecte cette équipe, pour offrir à Céline Dumerc une médaille qu’elle aurait tant aimé gagner avec ses coupines.

Sale nouvelle donc pour attaquer la journée mais Sandrine Gruda, Isabelle Yacoubou et les dix autres Bleues devront réagir très vite et ne pas se laisser engouffrer dans une spirale négative. Rendez-vous samedi 17h face aux Turques, et objectif victoire. Pour elles, pour nous, et pour Céline, à qui on envoie tout notre courage et tout pleins de bisous. Fait chier putain.

Source image : afp.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top