Equipe de France

Battus par la Croatie, les Bleus doivent terminer sur une bonne note : envoyez l’Argentine lundi soir

Bleus

Deuxième match du tournoi de Cordoba, deuxième défaite avec cette fois un Dario Saric partout : on peut perdre, mais on doit surtout finir sur du lourd.

Deuxième rencontre sur ce tournoi de Cordoba, deuxième défaite face à un copain de l’Est. Cette fois, c’est la Croatie qui a montré un peu plus d’envie, malgré un meilleur visage montré par les Bleus : score final, 76 à 70.

Brett Brown doit probablement se frotter les mains, avec l’ensemble de son staff et même le management des Sixers, en voyant Dario Saric faire mumuse sur les parquets. Toujours aussi fluide, malin, déjà bourré d’expérience et prêt à montrer son immense potentiel sur la plus grande scène médiatique, le produit croate a régalé en faisant payer justement les errements défensifs de l’EDF, qui était certes plus concentrée que face à la Serbie mais n’arrivait pas à montrer le même niveau d’efficacité. En même temps, on aurait probablement eu droit à un défilé sur les Champs si la centaine avait encore été encaissée, ce qui ne fût pas le cas cette fois mais n’a pas empêché Vincent Collet de s’incliner une nouvelle fois. Pourtant, un trio bien jeune se montrait efficace pour l’entraîneur, avec bien évidemment Nando aux commandes (20 points) mais surtout Thomas Heurtel (14) et Joffrey Lauvergne (12) qui apportaient à leur façon. Le meneur au short de légende pointait cependant – sans le vouloir – un des aspects sur lesquels de nombreux compatriotes ont gueulé en voyant Fournier rester au pays, l’apport du banc. Car forcément, intégré dans le cinq majeur, le sniper a fait le boulot de Tony mais il faudra retrouver gentiment le côté tout en restant productif dans ce rôle de sixième homme offensif.

Un décalage qu’on ne verra cependant pas avant le weekend prochain, puisque Parker retrouvera le groupe pour la vraie compétition pendant que les Bleus tenteront de finir leur tournoi sur une bonne note. La mission est de taille, même si cela reste un échauffement de matchs amicaux : jouer l’Argentine à Cordoba, qui vient de taper la Serbie devant un public en délire ? Bon courage. Cependant, on sait que l’EDF en est capable et qu’il ne faudra pas enchaîner les conclusions sur cette trottinade d’avant-olympiades, seule l’attitude comptant réellement sur ce type de contexte. Après avoir pris une gifle offensive de la part des Serbes, Rudy et ses potes ont encaissé près de 30 points de moins. Du mieux ? Du mieux. Maintenant, réduire considérablement le nombre de balles perdues, enchaîner les systèmes exécutés afin de trouver une fluidité intéressante, et compter également sur le réveil des anciens (Batum, Diaw) qui semblent encore aux Philippines mais vers le spa de l’hôtel. On sait qu’on pourra les retrouver au taquet samedi prochain, mais avant ça il y aura ce dernier test ce lundi soir à 2h du matin.

L’Argentine, chez elle, pour un dernier match de prépa qui pourrait faire du bien à un endroit précis chez les Bleus : la tête. Voilà le projet du dernier match de l’EDF à Cordoba, ultime répétition générale avant le concert de la semaine prochaine. Allez, pour aborder les poules avec le sourire, on y va.

Source : @FRABasketball

Source : @FRABasketball

Source image : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top