Raptors

Jared Sullinger veut emmener les Raptors en Finale : je veux bien un Mars et 1000 boules aussi

Jared Sullinger

Les Raptors n’étaient qu’à deux petites victoires d’accéder aux Finales, de quoi donner de l’espoir à un Jared Sullinger qui veut offrir le push nécessaire.

Déterminé à jouer un rôle majeur dans sa nouvelle équipe, l’ex-bûcheron des Celtics montre déjà toute son ambition en parlant des Raptors et du plafond que sa franchise doit viser : la finale de conférence, c’est bien mais pas assez.

Il a connu le premier tour des Playoffs ces deux dernières saisons, à Boston, deux éliminations au premier tour et puis s’en vont. C’est notamment ce qui a pu jouer dans la tête de Jared, lui qui aurait pu prolonger son bail aux côtés de Brad Stevens mais a préféré s’incruster dans le plan de Toronto qui sent pas vraiment le sable chaud mais pourrait continuer à faire du bruit dans la Conférence Est. En effet, les soldats de Dwane Casey ont joué les Cavs en finale de conférence et étaient mathématiquement à deux petites victoires d’accéder à leur première finale, mais c’est finalement LeBron et ses potes qui ont su mettre le bon coup d’accélérateur, afin de retourner au sommet et cette fois gagner leur premier titre dans leur histoire. Un conte de fées qui a plu à Sullinger, puisque le produit formé à… Ohio State a rejoint les Raptors pour une petite saison et espère justement profiter de leur situation afin de se faire une pure image sur le marché. Une raquette un peu plus légère suite au départ de Bismack Biyombo, un poste d’ailier-fort titulaire encore ouvert puisque seul Patrick Patterson semble lui faire de la conférence, la question est surtout de savoir si Jared pense apporter le petit plus nécessaire afin de battre Cleveland cette saison : réponse au micro de Sirius XM Radio.

Je pense que oui. Mon côté compétitif m’empêche de dire non, bien sûr que je pense que c’est possible. Quand vous regardez cette équipe, vous réalisez qu’elle était à deux matchs d’accéder aux Finales NBA et je pense que je peux aider cette équipe à passer ce niveau supérieur. Je dois d’abord faire mon propre boulot et ensuite on pourra mesurer cette possibilité. […] En tant que compétiteur, tout le monde aborde la saison en se disant que si le titre n’est pas gagné c’est une année ratée. Maintenant je ne vais pas m’exprimer à la place de mes coéquipiers ou de mon coaching staff, mais chacun part avec cette mentalité lorsque le ballon est en jeu, car les gens vont se souvenirs de vos titres et pas de vos participations aux Playoffs.

Le côté compétiteur, comme chaque été quand on voit les Harden ou DeMarcus dire que ce sont les meilleurs joueurs de la planète, on connaît. Maintenant, la règle reste la même dans la Conférence Est, telle un amendement de la constitution américaine : tant que le numéro 23 sera là, rien ne bougera. Et même s’il est évident que le moindre pépin pourrait dérégler la machine dirigée par Tyronn Lue, avec notamment un Gérard toujours pas prolongé ou une vilaine blessure d’un cadre qui tomberait en plein mois d’avril, la simple présence de LeBron continuera à dominer les débats, malgré tous les beaux efforts que les Raptors peuvent proposer. Sullinger par contre ? Malin, très malin d’avoir choisi la voie canadienne, car entre la nouvelle hausse du salary cap l’été prochain et des minutes qui pourront être grattées sur le terrain, le tout avec une exposition médiatique forte grâce aux résultats de Toronto, il est peu difficile d’envisager un scénario similaire à celui de Bismack, acclamé après une campagne de Playoffs spectaculaire, avec donc un gros contrat au bout. On espère simplement que Jared fera des efforts en défense et qu’il s’intégrera bien au collectif mené par Kyle Lowry, car les Raptors ont désormais les FDC comme référence et compteront bien sur Sullinger pour faire la diff.

Parier sur Toronto… en tant que futur représentant de la Conférence Est lors des Finales NBA 2017 ? Pas le choix le plus populaire actuellement, mais qui sait : peut-être que Sully nous montrera enfin son superbe potentiel en prenant son boulot au sérieux.

Source : Sirius XM Radio

Source image : The Star


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top