Mavericks

Deron Williams se prépare pour la reprise : une saison importante attend le patron d’O’Tacos

Deron Williams

Aux côtés de Rick Carlisle, Deron s’était refait un début de santé avant qu’une hernie le force à devoir attendre sur le côté : en novembre, il sera bien prêt.

Auteur d’une campagne satisfaisante à Dallas l’an dernier, Deron avait malheureusement dû la terminer sur le côté puisqu’une hernie l’empêchait de pouvoir rester sur les parquets. Sérieux dans sa rééducation, le meneur est prêt pour la prochaine saison.

La magie des Mavs, c’est aussi ça. On l’a vu, revu, et re-revu depuis tant d’années, le simple fait de jouer pour Rick Carlisle et aux côtés de Dirk Nowitzki peut relancer votre carrière sans le moindre problème. Et l’an passé, mine de rien, Williams redorait son image en proposant une saison bien solide à la tête de la machine texane, emmenant Dallas en Playoffs et se régalant aux côtés d’autres vétérans comme Raymond Felton, Gégé Barea ou Charlie Villanueva. Un cadre idéal après une fin assez déprimante à Brooklyn, pas d’explosion statistique particulière, mais le but de cette saison n’était pas là. Il fallait reprendre du plaisir à jouer au quotidien, éviter de se blesser bêtement, et tenter de satisfaire les Mavs pour prolonger dans la région. Des missions quasiment toutes cochées puisque D-Will a été retenu pour une saison supplémentaire à Dallas, et qu’il aura pour mission de garder tout ce beau monde dans le Top 8 de la Conférence Ouest. Un challenge important, de son point de vue comme de celui des Mavs, et qu’il devra aborder en étant au top de sa forme. C’est justement le sujet qui inquiétait les fans de la franchise concernant leur meneur, car Deron s’était tapé une hernie bien vénère en fin de saison et avait dû raccrocher les pompes avant même que la série face au Thunder soit terminée, le numéro 8 jouant une petite minute sur les Games 3, 4 et 5. Sauf que l’intéressé se sent comment aujourd’hui ?

Je me sens très bien, la guérison se déroule bien. Je travaille beaucoup en ce moment, sur comme en dehors des terrains. Certes, je n’ai pas eu le feu-vert intégral concernant toutes les activités physiques, mais cela ne va pas tarder. Je serai définitivement prêt lorsque le camp d’entraînement ouvrira ses portes. Je cours, je saute un peu, je fais simplement en sorte de ne pas tenter n’importe quoi. Pour cela, je dois attendre le 1er août, car je verrai mon docteur et il me dira si je vais pouvoir me donner à fond. Je n’ai plus beaucoup de restrictions à l’heure actuelle”.

Des propos recueillis par NBC Dallas et qui doivent donner le sourire à la Mavs nation, car la saison prochaine sera déterminante avec un meneur solide à la tête. En effet, comme on a pu le voir cet été, la transition opérée dans ce coin du Texas est assez importante et la retraite de Dirk approche à grands pas. Si on répète cette phrase depuis des siècles et que le grand Allemand nous a tamponné deux nouvelles saisons sur son contrat, cela n’empêche pas Rick Carlisle et Mark Cuban de penser à la suite, notamment autour d’Harrison Barnes sur qui la franchise mise beaucoup. Afin de mettre l’ailier dans de bonnes positions et faire en sorte que la bécane tourne à plein régime au quotidien, le coach local sait qu’il devra compter sur une extension solide sur le parquet, ce que Deron représente mine de rien. Il sera donc intéressant de voir comment le vétéran abordera la saison prochaine, avec un nouveau combo Barea-Harris en sortie de banc et un petit Seth Curry dans le coin histoire de faire souffler la bête. Ce qu’on espère, en tout cas, c’est que cette hernie ne plombera pas la suite des opérations pour Williams, lui qui s’est assez bien repris à Dallas et pourrait être à la tête d’une nouvelle équipe de Playoffs cette saison.

En rejoignant les Mavs l’an dernier, Deron était la cible de nombreuses critiques car ses limitations physiques nous laissaient imaginer le pire face aux bolides de la NBA à la mène. Seulement, après une saison solide et un finish en Playoffs, le vétéran devra serrer les dents et confirmer cette belle reconversion. Au boulot.

Source : NBC Dallas

Source image : USA Today


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top