Nets

Jeremy Lin va nous faire de grosses stats l’an prochain : full-time à la mène, le retour de Linsanity

Jeremy Lin

Jeremy Lin sait qu’il n’a pas signé n’importe où cet été, puisqu’à Brooklyn il aura très certainement l’occasion de gonfler ses statistiques comme un porc.

Si le meneur préféré de Carmelo Anthony a signé à Brooklyn cet été, ce n’est pas pour rien. Entre temps de jeu disponible et relation proche avec son nouveau coach, Jeremy Lin va pouvoir réaliser une saison bien chargée chez les Nets.

Au revoir, Jarrett Jack. Au revoir, Donald Sloan. Au revoir, tout ce qui pouvait se faire à la mène, avec un nouveau management, un nouveau coach et donc un nouveau poste 1 à promouvoir au Barclays Center. Le coup de téléphone passé par Sean Marks ne fût pas des plus longs, lorsque le GM s’est tourné vers Kenny Atkinson et que l’entraîneur a dit avec qui ce dernier souhaitait bosser : Jeremy, son ancien poulain à l’époque des Knicks, voilà qui pourrait lui faire plaisir pour ses débuts en tant que coach principal en NBA. Et son voeu fût réalisé, puisqu’il y a quelques jours Lin a accepté de signer à Brooklyn pour 36 millions sur 3 ans, un prix d’ami mais qui avait déjà été mentionné par le garçon avant même de déménager où que ce soit. Le plus important n’était pas l’argent, ce qui valait le plus pour le meneur était le potentiel de responsabilités données, l’ambiance quotidienne et un fit qui pourrait lui aller à merveille. Que demander de plus, du coup, que l’assistant qui vous a révélé comme bras-droit, aucune attente particulière vue la gueule du vestiaire des Nets, et un temps de jeu quasi-illimité ? C’est sur ce dernier point qu’Atkinson a donné un avis clair et net concernant la saison prochaine, le coach étant présent avec plusieurs de ses nouveaux joueurs ce mercredi afin de répondre aux questions des médias et apporter un peu d’activité dans le marasme des fans de Brooklyn. On soufflesur la poussière, youpi.

Le coach, Kenny Atkinson, a affirmé que les Nets vont demander à Jeremy Lin d’assumer “un rôle de leader en numéro 1” et que Lin sera également le meneur “à temps plein”.

Certes, Greivis Vasquez sera là pour faire bosser Lin comme le faire souffler un peu pendant les matchs, mais il est clair qu’en voyant l’entente de Jeremy avec Atkinson, le besoin pour les deux hommes de refaire leurs preuves, et la différence entre la dernière saison de Poulet et celle de l’ancien membre des Hornets, il n’y a pas vraiment photo. C’est en sortie de banc, derrière Kemba Walker ou en duo avec la mobylette lorsque Charlotte voulait faire la folle, que l’ex-légende du Madison Square Garden s’est refait une santé, après un passage désastreux par les Lakers et une fin décevante chez les Rockets. La Conférence Est, voilà qui plaît et convient à un meneur du calibre de Lin, lui qui pourra justement confirmer sa bonne campagne récente avec une nouvelle pige de qualité. Vers quelles bases peut-on se projeter, sur plus de 32 minutes par soir ? Un petit 16 points et 5 passes de moyenne, au bas mot. Pas de quoi en chier une Tour Eiffel en allumettes, mais suffisant pour que le retour en forme de Jeremy continue dans le bon chemin, avec une confiance totalement retrouvée et surtout un poste de meneur titulaire assumé. Car si le mois de folie de l’époque des Knicks fût un bonheur, ceux passés à la mène des Rockets à plein-temps fût une semi-horreur, tant la pression croulait sur ses épaules. En sortie de banc, J-Lin fût fantastique pour Steve Clifford l’an dernier : qu’en sera-t-il pour ce retour à l’entre-deux ?

Le talent de Jeremy Lin est indéniable, sa capacité à se démerder l’est tout autant. Mais pour être meneur titulaire en NBA, il faut avoir du cran et un mental d’acier. Ou alors… jouer tout simplement pour une franchise qui visera les 25 victoires et avoir un coach avec lequel bien s’entendre. Va pour le plan B, tant qu’il convient au joueur comme à son entraîneur.

Source : North Jersey

Source image : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top