Suns

Toutes les bombes de Devin Booker la saison passée : jusqu’où tirera la gâchette cette année ?

Comme on vient de le voir en Summer League, le sniper des Suns est parfaitement à l’aise dans le jeu NBA alors qu’il rêvait encore d’y aller il y a un peu plus d’un an : la saison prochaine, Booker sera attendu au tournant.

C’est une transition difficile, mais qui sera intéressante à observer. D’abord tenu en laisse par Jeff Hornacek puis totalement libéré par Earl Watson et notamment grâce aux blessures des cadres ainsi que le tanking massif de sa franchise, Devin avait parfaitement utilisé son temps de jeu pour se faire un début de nom dans la Ligue. Près de 20 points de moyenne après le All-Star Game, des pointes à 35 points alors qu’il continuait à montrer ce visage digne des maternelles les plus proches de chez vous, la gâchette formée à Kentucky passait subitement du statut de jeune espoir drafté pour le développer avec le temps à celui de meilleur scoreur des Suns sur lequel il faudra compter à l’avenir. Et du coup, cette transition mentionnée, elle aura une sacrée gueule pour Booker. Car lors de la première saison en NBA, personne ne vous connaît vraiment, les défenses vous laissent un peu de liberté car vous êtes un rookie, difficile de vous scouter puisque vous créez votre propre portfolio. Aujourd’hui, et surtout demain, le numéro 1 devra faire face à des couvertures bien plus physiques, plus intenses, plus concentrées sur son magnifique poignet. De quoi l’intimider ? Certainement pas, quand on voit le niveau de confiance et d’ambition du gamin. Mais entre le retour des cadres comme Brandon Knight ou Eric Bledsoe et l’installation de nouvelles bases avec Watson, la prochaine campagne sera fondamentale dans l’évolution de Booker. Bis repetita ou petite pause après avoir dragué tout le monde, la réponse dans quelques mois.

Source image : AP Photo/Ross D. Franklin

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top