Nets

Allen Crabbe a un pied chez les Nets : offre signée à 75 millions sur 4 ans, Portland compte ses deniers

Allen Crabbe

Il était l’une des raisons de la saison surprise des Blazers l’an dernier et Portland risque de ne pas pouvoir le retenir dans l’Oregon plus longtemps.

Allen Crabbe est un des nombreux joueurs à l’origine de la belle saison surprise des Blazers en 2015-16. Propulsé de joueur de fond de banc à 6ème homme avec le quatrième plus gros temps de jeu de son équipe, Crabbe a sorti une saison très solide. De là à justifier une telle offre ? Ça se discute. 

Sean Marks, le nouveau GM de Brooklyn, a décidé d’opter pour une stratégie agressive pour sa première Free Agency. La franchise souhaite reconstruire sur un noyau jeune mais les tours de Draft ne sont plus là, cédés aux Celtics sur les trades de Garnett et Pierce. En revanche, il y a du flouze en masse à dépenser afin d’atteindre la masse salariale minimum demandée par la NBA. Du coup, les Nets n’hésitent pas à poser des sacs dollars sur la table et ainsi à prendre les autres franchises de court. 36 millions sur 3 ans pour Lin, 50 millions sur 4 ans pour Tyler Johnson, et désormais 75 millions sur 4 ans pour Allen Crabbe. Selon ESPN, le contrat monterait même à 83 millions avec les bonus, et la 4ème année serait une option joueur. Mais pourquoi miser autant sur le 6ème homme de Portland, qui tourne “seulement” à 10,3 points et 2,7 rebonds en 26 minutes ? Est-il surpayé ?

Tout d’abord, Allen Crabbe est un beau spécimen : 1 mètre 98 et 100 kilos qui lui permettent de dépanner sur le poste 3. La polyvalence 2-3, c’est un atout très précieux pour un coach. Disposer d’un swingman comme Crabbe permet de s’adapter plus facilement à l’équipe adverse. Ensuite, l’arrière est dans la lignée de Mr. Propre. Un jeu sans fioriture, une belle mécanique de tir qui lui offre de jolis pourcentages dont un 39,3% depuis le parking, et surtout une défense de haut niveau. Ajoutez une éthique de travail exemplaire, un caractère qui lui permettra de se fondre dans n’importe quelle équipe et la liste de louanges commence à former une belle pile sur le bureau de Sean Marks. Mais a-t-il vraiment besoin de lâcher autant pour que Portland ne s’aligne pas sur l’offre et ainsi cède son restricted free agent ? Peut-être, mais même si ce n’était pas le cas, les Nets ont dans tout les cas la marge pour mettre gros, sans bloquer les perspectives d’avenir. Avec la future inflation du salary cap et les progrès de Crabbe, cet investissement pourrait être très vite amorti. A 24 ans, Allen Crabbe a le potentiel pour devenir un solide titulaire ou dans le pire des cas un role player polyvalent, capable d’apporter de plusieurs façons et pouvant dépanner à plusieurs postes.

Sean Marks commencent à assembler les pièces de l’équipe qu’il compte mettre en place. En signant des jeunes au caractère exemplaire, il crée une base saine pour entamer la reconstruction de son équipe. Il serait étonnant que Portland s’alignent sur l’offre dans les prochains jours puisqu’ils ont signé Evan Turner pour occuper ce rôle de 6ème homme. Allen Crabbe profite d’un concours de circonstances, mais on ne serait pas étonné que ce contrat paraisse bien plus faible dans les années à venir…

Source : ESPN

Source image : northwestsportschatter.sportsblog.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top