Suns

Leandro Barbosa de retour à Phoenix : 8 millions pour 2 ans, sans Nash ça va faire bizarre

Leandro Barbosa

Avant de retourner au pays pour y fêter les Jeux Olympiques, Leandro Barbosa s’est fait un petit plaisir en retournant d’abord dans sa franchise de coeur.

Puisque le coming home est à la mode, et que Wade qui retourne à Chicago ne doit pas être seul, c’est Leandro Barbosa qui a lui aussi fait son petit move, histoire de retourner dans le désert qu’il a longtemps côtoyé : Phoenix, on arrive !

Bon, c’est vrai, le dragster ne vient pas du tout de là puisqu’il a grandi au Brésil, du côté de San Paulo. Seulement, s’il y a bien une franchise avec laquelle il a toujours été identifié, c’était celle de l’Arizona, où il y a fait chauffer le moteur pendant 8 saisons. Ses meilleures campagnes d’ailleurs, d’un point de vue numérique, puisque d’un point de vue collectif on va difficilement lui retirer ses deux dernières saisons passées chez les Warriors. Différents âges, différentes étapes, on se souvient du roadtrip assez badant que Leandro avait dû se taper entre 2011 et 2014, avec Toronto, Boston, Washington et Indiana, des blessures lui bloquant la route du succès alors qu’il commençait à se faire une vraie place en NBA. Qui ne se souvient pas de sa sublime campagne 2006-07, lors de laquelle il avait régalé chez les Suns en sortie de banc, au point d’être nommé Sixième Homme de l’année ? Par la suite, les aventures furent moins founky, mais Barbosa a pu terminer à Golden State et y devenir champion, une expérience qu’il apportera évidemment avec plaisir, dans une équipe en manque de daron bourré d’histoires à raconter.

Et du coup, comme ESPN l’a rapporté au petit matin ce jeudi, Leandro aura droit à 8 millions de dollars sur les 2 prochaines saison, avec une team option sur la seconde campagne. Pas de quoi lui mettre un gros steak, simplement s’assurer que Barbosa restera sur deux jambes et qu’il pourra continuer à cavaler, comme il l’a fait ces deux dernières années. Encore une fois, c’est un membre des Warriors qui quitte le navire en voyant la machine qui se met en place autour de Kevin Durant, une décision compréhensible pour le Brésilien sachant qu’il est à un point particulier de sa carrière. Les distinctions individuelles, c’est terminé. Les quêtes de bague, pareil. Mais la possibilité d’entourer des jeunes et de leur apprendre quelques notions pour naviguer sur la route du succès, le tout dans un cadre qui rappelle de bons souvenirs ? Difficile de dire non, surtout quand on sait que LB sera en joie dans moins d’un mois grâce aux Jeux Olympiques dans son pays, et qu’il voulait préparer une belle teuf avec une première très bonne nouvelle. Ainsi, à 33 ans, même s’il lui reste beaucoup de basket ce dernier virage pourrait être celui avant la retraite, à moins qu’il nous compose une dream team dans le Sud avec Splitter, Varejao et Neto.

Jared Dudley il y a quelques jours, Leandro Barbosa aujourd’hui, on continue à sereinement avancer dans le temps et à ce rythme il y a de fortes chances pour qu’Antonio McDyess vienne claquer un contrat de 10 jours à la rentrée. Content pour le Brazilian Blur !

Source : ESPN

Source image : Rising of the Sun

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top