Mavericks

Dirk Nowitzki reste bien à Dallas : 40 millions en 2 ans, la Terre peut continuer à tourner tranquillement

Deux et deux font quatre, le soleil se lève à l’Est, le jaune et le bleu font du vert et Dirk Nowitzki joue pour les Mavs. Après quelques sueurs dans le Texas, un deal a bien été signé entre la légende vivante et son club de toujours : c’est la fête de la bière en juillet.

On ne va pas parler d’inquiétudes, ou de craintes, disons simplement que l’attente devenait insupportable et qu’on voulait voir une certaine logique nous rassurer en ces temps de mouvements. Kevin Durant à Golden State, et pourquoi pas Dirk sous un nouveau maillot pendant qu’on y est ? Non, finalement, le numéro 41 restera bien dans la franchise au sein de laquelle il a tout fait en carrière, de quoi rassurer des fans très silencieux ces derniers jours. Il faut dire que pour Mark Cuban et son management, la situation était compliquée sur cette première semaine de Free Agency. Entre Hassan Whiteside qui mettait un stop énorme, les autres gros clients qui signaient à droite à gauche, et le dossier d’Harrison Barnes qui était sur pause, Dallas commençait à tirer la gueule et d’une manière tout à fait compréhensible. Cependant, comme prévu, la situation s’est vite débloquée une fois que l’ailier du Thunder a pris sa décision, et les dominos se sont écroulés les uns après les autres. Barnes signé, Andrew Bogut transféré, Seth Curry recruté, Deron Williams et Dwight Powell prolongés, et la cerise sur le gâteau Dirk conservé. Une succession logique, surtout quand on voyait la place qui était dans le cap space des Mavs, cependant il restait encore une case assez floue et qui concernait la paye du grand Allemand.

Well, comme ESPN l’a rapporté dans l’après-midi de ce mardi, c’est pour 40 millions et 2 saisons que le Wunderkind va pouvoir continuer les leçons au poste, un prix qui peut en choquer certains mais tombe encore une fois sous plusieurs explications. Plus de 74 millions déjà dépensés sur les premiers joueurs cités, un salary cap fixé à 94 millions, il n’aura pas fallu bien longtemps avant que Mark Cuban n’aille voir son poulain et lui fasse un beau cadeau, surtout quand on se souvient des sacrifices réalisés par Dirk ces dernières saisons. En effet, à plusieurs reprises, Nowitzki avait accepté de se faire payer au lance-pierres afin de garder les Mavs dans une flexibilité appréciable, baissant même sa paye jusqu’à 7 millions l’année alors qu’on parle d’un des 10 meilleurs scoreurs de l’histoire. Sauf qu’au moment où Chandler Parsons est parti et l’affaire Durant a explosé, la possibilité de retrouver des standards financiers royaux était trop tentante : en prenant 2 saisons à ce tarif, le numéro 41 s’offre un joli cadeau que personne ne pourra vraiment venir critiquer, après tant d’années d’excellence (coucou Kobe). Maintenant, deux grandes questions restent, dans cette fin de carrière illustre qui arrive à grands pas. La première, c’est jusqu’où montera-t-il au classement des meilleurs marqueurs all-time ? Aujourd’hui à 1928 points du cinquième, un certain Wilt C., le géant devrait atteindre cette marche sans trop de problèmes puisqu’il tourne à 1300 pions la saison.

La deuxième, c’est concernant les chances de titres du géant. Clairement rangé dans le ventre-mou de l’Ouest avec le bordel infligé par les Warriors, Dirk sait qu’il devra compter sur un miracle pour s’offrir une deuxième bague, mais lui-même a probablement compris la réalité actuelle : bien finir sa fabuleuse carrière, en étant bien payé, et en prenant un maximum de plaisir. Quelles que soient les finitions au printemps. Welcome back !

Source : ESPN

Source image : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top