Nets

Tyler Johnson doit rêver : en D-League l’an dernier, 50 millions de la part des Nets aujourd’hui

Tyler Johnson

Le Heat savait qu’il serait compliqué de retenir Tyler Johnson, les Nets ont mis un sacré coup de pression avec cette offre agressive envoyée ce dimanche.

C’est une des belles histoires de ce marché des transferts. En ayant montré quelques beaux signes du côté de Miami, Tyler Johnson a réussi à s’accorder un contrat exceptionnel… alors qu’il traînait encore en D-League il y a quelques mois.

Un mini conte de fée, voilà ce que doit ressentir le natif du Dakota lorsqu’on lui demande à quoi ressemble son quotidien aujourd’hui. Il faut dire qu’en terme de courbe de progression, difficile de trouver plus impressionnante que celle de Tyler, sauf si on se penche sur les cas comme Jeremy Lin et compagnie. Moins médiatisé que l’ex-rockstar des Knicks, Johnson a tout de même validé une belle Summer League 2015 avec une régulière sérieuse chez le Heat, ses qualités athlétiques et sa sérénité sur le terrain plaisant énormément à Erik Spoelstra. D’ailleurs, alors qu’on l’attendait en Playoffs afin de pousser les siens jusqu’en Finale de Conférence, c’est une vilaine blessure qui l’empêchait de mettre sérieusement les mains dans la boue, seulement cinq matchs joués et dans un faux-rythme évident. Sauf que cette situation n’a pas freiné la franchise de Brooklyn, qui avait une marge considérable dans son cap space et devait impérativement trouver du talent à signer rapidement. Sans trop attendre, Sean Marks a dégainé le chéquier et proposé un contrat à 50 millions sur 4 ans au bonhomme, mettant la pression sur le Heat en ce début de semaine.

Car au moment où ces lignes sont écrites, Pat Riley a un paquet de chats à fouetter dont le gros matou qu’on appelle Dwyane Wade, et l’espace financier présent dans la banque de Miami est bien faible, surtout s’il faut prolonger le meilleur marqueur de l’histoire de la franchise. On a d’ailleurs vu l’intéressé envoyer un tweet plein d’amour à son poulain, en lui souhaitant bon vent et une magnifique continuation sur sa lancée. Devin, le Flash ? Pas forcément, peut-être lucide, en voyant les choix que le Heat va devoir assumer. Car ce jeudi, lorsque les signatures de contrats seront autorisées, Johnson paraphera la paperasse tendue par les Nets et poussera ainsi Riley à devoir prendre une décision. En tant qu’agent-libre restreint, faudra-t-il conserver Tyler et ainsi dresser un majeur devant le visage de Wade, ou bien laisser le gaucher partir et du coup éviter de trop payer un jeune talent ? Il est évident que la seconde option est actuellement la plus crédible, et les fans de Miami se préparent à voir TJ partir, mais on ne sait jamais ce qui peut se passer sur le marché et Pat trouvera certainement la meilleure des solutions pour l’avenir des siens. Dans tous les cas, côté Nets, on se frotte les mains en anticipant l’arrivée de Johnson, car même si le contrat est sur une base osée (5,6 millions puis 5,9 millions avant de grimper à 18,9 millions et 19,6 millions), la marge de progression du joueur est excitante : un arrière super-athlétique qui bombardait à 38% de loin cette saison, on n’en trouve pas tous les matins.

Tic-tac, tic-tac, le Heat va devoir prendre une belle décision à partir de jeudi, trois jours de réflexion qui vont probablement mener à l’issue déjà avancée : celle d’une séparation logique, et le début d’une nouvelle aventure pour Tyler. Il y a un an en D-League, aujourd’hui multimillionnaire, un peu l’American Dream cette belle histoire. 

Source : Yahoo Sports

Source image : MiamiTickets

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top