Wizards

Andrew Nicholson va pouvoir tendre les serviettes à Ian Mahinmi : Washington, 4 ans, 26 millions

Andrew Nicholson

Lorsqu’il a vu la gueule de la raquette à Orlando, Andrew Nicholson a dû péter un câble : agent-libre, le Canadien va pouvoir faire le boulot à Washington.

Encore un mouvement intéressant du côté des Wizards, après le transfert de Trey Burke ce dimanche. Cette fois-ci, c’est à l’intérieur qu’on va se rendre, avec la signature de Nicholson qui vient suivre la surpopulation de géants à Orlando.

Il était quasiment impossible de concevoir le moindre retour au Magic pour le Canadien, lui qui devenait agent-libre suite à la fin de son contrat rookie et espérait quand même recevoir un clin d’oeil de la part de ses dirigeants. Puis la venue de Serge Ibaka, puis la venue de Bismack Biyombo, puis la signature de Jeff Green, autant d’options qui ont clairement envoyé un message à Nicholson, celui de bien vouloir faire ses valises en le remerciant pour les efforts proposés. Car mine de rien, ce sont 4 saisons en Floride qui avaient été validées par ce stretch-4 tout discret, en efficacité mais aussi en timidité, ce qui l’empêchait d’ailleurs réellement d’exploser. Car si techniquement Andrew avait largement de quoi prétendre à obtenir davantage de temps de jeu, son mental et l’enchaînement d’entraîneurs à Orlando n’ont pas aidé son dossier. Résultat, un nouveau départ dans la capitale puisque Yahoo Sports a rapporté un contrat de 26 millions sur 4 ans, de quoi assurer une belle option en tant que remplaçant pour Scott Brooks.

En effet, le nouveau coach du coin aura une sacré bouteille d’eau à mettre dans son vin, une sacré crème fraîche à mettre sur ses piments, appelez ça comme vous voulez mais Markieff Morris avec Nicholson en back-up, c’est les opposés ultimes niveau comportements. Une variété qui mettra pourtant les deux athlètes dans le même sac, celui d’ailiers-forts capables de bombarder à distance. En effet, le Canadien a planté 36% de ses tentatives l’an dernier derrière l’arc, mais Andrew ne peut pas être limité qu’à ça. C’est un gars doué au poste, qui n’est malheureusement pas assez rapide pour devenir une menace derrière l’écran, sauf s’il recule pour bombarder de 7 mètres. Ce qui, d’ailleurs, sera très probablement son rôle en duo avec Trey Burke ou John Wall. Dans tous les cas, cette nouvelle est bonne pour les deux camps. L’intérieur avait besoin d’un nouveau départ et d’un coach un peu plus expérimenté sur lequel compter, il aura tout ça à Washington. Côté Wizards, il restait encore un peu de place dans le cap space, cette signature n’explose pas le budget et le garçon aura d’ailleurs sa dernière année de contrat en player option.

Si Ian Mahinmi se frottera avec Marcin Gortat au poste de pivot, Andrew Nicholson va devoir faire connaissance avec Markieff Morris, ce qui risque d’être fort sympathique. Allez, une page qui se tourne pour Drew, c’est peut-être ce qu’il lui fallait après tout.

Source : Yahoo Sports

Source image : Reddit


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top