Magic

Jodie Meeks transféré à Orlando : parfait pour bosser avec Evan et lui tenir sa serviette

Le genre de petit mouvement auquel personne ne semble vraiment s’intéresser, mais qui finit toujours pas payer. Calé au fond du banc chez les Pistons, Jodie a été envoyé hier en Floride pour permettre à Détroit de libérer un peu d’espace dans sa banque.

C’est ce qu’on appelle un arrangement entre copains, voire un clin d’oeil qui se fait en scred par texto. Stan Van Gundy d’un côté, Rob Hennigan et Frank Vogel de l’autre, quelques heures avant le début du marché des agents libres et encore un peu de marge pour affiner son cockpit. Du coup, entre deux coups de téléphones et trois discussions, les deux camps se sont mis d’accord sur un deal qui arrangeait tout le monde, comme l’a rapporté Yahoo Sports ce mardi. Côté Pistons, beaucoup de boulot cet été avec notamment la prolongation d’Andre Drummond, un spot en Playoffs à renforcer en signant un peu de beau monde, et un contrat qui prenait un tout petit peu trop de place. Côté Magic, beaucoup de place dans la banque avec les récents mouvements (Oladipo, Ilyasova), des vétérans à aller chercher afin de retourner dans le Top 8 à l’Est, et un peu d’adresse extérieure histoire de permettre aux gars en-dessous de faire leur boulot. Pourquoi se prendre la tête pendant des heures ? Orlando a envoyé un second tour de Draft de 2019 dans la boîte mail des Pistons, une faible contrepartie certes mais qui va aussi avec l’attitude de la franchise en Floride : l’accumulation de picks est terminée, l’heure est venue de gagner.

Et dans ce sens, l’obtention de Meeks pour une petite saison (6,540,000$) sans avoir à trop donner en échange est une bonne nouvelle pour les fans. En effet, le sniper devait nous régaler dans le Michigan après avoir allumé la mèche aux Lakers, mais des problèmes de santé dont une fracture du pied empêchaient l’intéressé de faire ses preuves. Ainsi, Jodie a passé la quasi-intégralité de la dernière campagne en costard, de quoi le rendre fou alors qu’il tournait à 11 points de moyenne la précédente, et était devenu une gâchette redoutée sur le circuit. Les fans du Magic ont donc de quoi se frotter les mains, car mine de rien Meeks va revenir en pleine forme la saison prochaine, avec des minutes à jouer sur le poste d’arrière quelles que soient les futures décisions de la franchise concernant Evan Fournier, et un rôle qui conviendra parfaitement à Frank Vogel. Le nouvel entraîneur local sait qu’il pourra envoyer le bonhomme sur le terrain, compter sur sa défense et une ou deux bombes, tout en encourageant ses potes : un bon petit vétéran, parfait pour accompagner les plus jeunes même s’il n’a ‘que’ 28 ans. Orlando poursuit donc sa récente dynamique, qui est celle de vouloir gagner des matchs dès la saison prochaine et arrêter de parier, l’arrivée d’Ibaka s’enchaînant avec celle de Meeks.

Pour tous les clubers de Floride, c’est la teuf. Car pour les douze prochains mois, c’est à Orlando que Jodie Meeksera. Bonne nuit.

Source : Yahoo Sports

Source image : Getty

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top