Shaqtin a Fool

Shaqtin’ A Fool : énorme surprise, les Rockets nous ont encore vendu du rêve en Playoffs

Shaqtin A Fool

Nouvelle édition du Shaqtin’ A Fool, qui devrait rapidement être renommé le Houston’ A Fool. Enfin pas pour les Playoffs puisqu’on rappelle qu’ils ont pris trois branlées et demi contre les Warriors.

C’est la tradition chaque vendredi, le Shaqtin’ A Fool vient égayer notre journée. Comme d’habitude les Rockets sont parmi les stars du jour, comme d’habitude on vous conseille de vous asseoir avant de visionner ces images.

On sait tous que le Thunder, les Spurs, les Warriors, les Cavs et les Hawks sont les premiers qualifiés pour les demi-finales de Conf’. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que certains mecs dans la Ligue se sont donné comme objectif de faire marrer les fans que nous sommes. Et rassurez-vous messieurs, l’objectif est atteint…

  • On commence avec un certain LeBron James qui bizarrement se prend pour un autre en partant fêter un tir marqué par son pote Kyrie. Sauf que Kyrie n’est pas Stephen et que pour le coup l’ami LeBron passe tout simplement pour un con. Et c’est délicieux.
  • On enchaîne ensuite avec Patrick Beverley qui a trouvé la combine pour défendre sur Klay Thompson. Sauf que contrer un mec au LF ne fait pas partie des attributs logiques d’un candidat au DPOY. Si vous arrivez un jour à comprendre la connexion cérébrale de Patoche, envoyez la formule au 41-41.
  • Oh tiens comme c’est bizarre, on reste à Houston. Cette fois-ci c’est Donatas Motiejunas qui nous démontre que JaVale McGee est peut-être finalement un sacré génie balle en main. Si vous arrivez un jour à comprendre la connexion cérébrale de Donny M., envoyez la formule au 41-41.
  • Quatrième candidat du jour Marcus Smart, d’ores et déjà inscrit pour les vingt prochaines éditions de Splash et titulaire d’office du rôle de Flipper le Dauphin, la suite. Franchement Manu fais-lui un tuto parce que là c’est plus possible.
  • On termine avec un petit tour… en Grèce, où le WTF ultime a été atteint dans un match opposant des équipes avec des lettres bizarres à lire si on n’est pas Grec. Le plus important étant de comprendre qu’au buzzer, un mec s’est tout simplement trompé de panier. Mais pas en mode Larry Nance hein, genre le gars s’est vraiment trompé. Déconnexion totale tout là-haut ou mode PMU activé, retraite obligatoire après un tel délire.

C’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal. On se reconcentre tout de suite sur le vrai basket et la suite des Playoffs. Oh et puis non tiens, on va se la regarder une fois de plus cette petite vidéo. Parce que ça met de bonne humeur.

Source image de couverture et vidéo : Youtube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top