Playoffs NBA

Atlanta – Boston : Stevens et Budenholzer préparent un jeu d’échec géant au premier tour

Malgré leur magnifique comeback de 26 points ce mercredi, les Celtics n’ont pas réussi à prendre l’avantage du terrain. Et ce, même avec la défaite surprise des Hawks face aux Wizards. Les joueurs de Boston auront l’occasion de se venger en affrontant justement Atlanta au premier tour des PlayOffs.

Boston s’est qualifié pour ses deuxièmes PlayOffs consécutifs ! Les joueurs de Brad Stevens ont encore progressé : ils sont passés de 28 victoires en 2014 à 40 victoires en 2015, et ont rejoint le club des positifs avec 48 victoires cette saison. Le coach des C’s apporte sa patte année après année, et on a clairement senti le retour du fighting spirit dans le Massachussets. Quel pied de voir un Avery Bradley tout frêle, faire déjouer plusieurs des meilleurs attaquants de la Ligue comme Chef Curry tout en étant un honnête joueur offensif. On a aussi vu Smart, qui malgré un pourcentage au shoot catastrophique, a montré de grosses performances défensives comme celle face à Westbrook, tout comme Jae Crowder. Pour compléter le trio des lignes arrières, parlons un peu d’Isaiah Thomas, la pépite de Boston. All-Star cette année, il a considérablement augmenté son impact sur le jeu de son équipe depuis qu’il est titulaire. Encore un joli coup signé Brad Stevens ! On a aussi Turner et Crowder qui se relaient parfaitement au poste 3, tantôt pour apporter de la défense, mais aussi pour planter quelques shoots bien clutch. Enfin, vient le secteur intérieur. Alors certes Amir Johnson, Jared Sullinger et Kelly Olynyk font ce qu’ils peuvent en restant dans ce fighting spirit, mais c’est très limité physiquement. Pas un seul de ces grands n’est un rim protector, encore moins scoreur sérieux dans la peinture, ce qui pourrait être problématique face aux Hawks. Il y a bien Zeller pour compléter le tout, mais il reste lui aussi très limité et Stevens ne lui donne que peu de crédits. Quoi qu’il en soit, la force des Celtics est collective et ne repose pas sur un secteur en particulier.

Une force collective ? Contre une autre force collective. Ce premier tour de PlayOffs a des allures de miroir. Malgré la perte de de DeMarre “Youssoupha” Carroll, Atlanta a gardé une ossature solide et un collectif impressionnant. Il a fallu du temps, même avec des bonnes performances de son remplaçant Kent Bazemore. La première partie de régulière a été décevante, les Hawks flirtant même avec la 9ème place. Mais la pause du All-Star Game leur a fait un bien fou : trois défaites consécutives pour la reprise puis Atlanta se reprend en main, avec 17 victoires pour 5 défaites. Portés par Paul Millsap, le dernier joueur de la semaine, les hommes de Budenholzer ont réalisé un gros rush pour finir la saison avec l’avantage du terrain et un bilan honnête de 48 victoires pour 34 défaites. On est quand même loin de la saison passée, quand les Hawks tapaient les 60 victoires et la première place à l’Est, mais le jeu est en place. Les espérances ont été clairement revues à la baisse, ce qui montre aussi l’impact qu’avait Carroll, surtout en PlayOffs. Bazemore est un défenseur très actif, cependant le garçon a un petit déficit physique pour son poste. Sefolosha se rapproche lui de Carroll défensivement mais peut vous lâcher de sales bulles au scoring. Certaines sources confirment qu’ils ont appris la danse de la fusion de DBZ, mais sans succès. Concernant la régulière, avantage aux habitants de Géorgie puisque les Hawks ont remporté 3 des 4 derniers affrontements face à la maison verte.

Atlanta et Boston commencent ce weekend un premier tour de PlayOffs qui s’annonce très serré et les deux coachs vont mettre leur talent de fin tacticien à l’épreuve. Quel sera la récompense pour le vainqueur ? Lebron et ses Cavs au tour suivant, si ça c’est pas génial.

Source : Jared Wickerham – Getty Images


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top