Playoffs NBA

Thunder contre Mavericks au premier tour : Dirk et Raymonde face à KD et Westbrook, owi !

Thunder

J.J. Barea vs Russell Westbrook, Dirk Nowitzki vs Kevin Durant, Zaza/JaVale vs Stache Brothers, Dion Waiters face à Raymond Felton. Envoyez le bousin.

Après Spurs-Grizzlies, Clippers-Blazers et Warriors-Rockets, voici donc venu le quatrième choc de ces Playoffs à l’Ouest. Là encore pas vraiment de suspense avant cette dernière nuit puisqu’il aurait fallu que Memphis batte GS à l’Oracle pendant que l’équipe Z des Spurs tapait des Mavs focus de chez focus. Bien évidemment ce scénario à la Eric et Ramzy n’a pas… totalement eu lieu et on aura donc droit à un tout mignon Mavs-Thunder pour débuter la postseason à l’Ouest. On connaît un certain Jean-Jacques qui se lèche les babines…

Malgré des prévisions bien en deçà de la huitième place en début de saison, les Mavericks disputeront bel et bien leur quinzième campagne de Playoffs en seize saisons. Un juste retour sur investissement lorsque l’on se penche sur l’opus 2015/16 des hommes de Rick Carlisle, ce dernier ayant donc réussi à emmener son roster à un bilan plus qu’honorable de 43 victoires et 39 défaites alors qu’on lui promettait l’enfer. Un Dirk Nowitzki toujours aussi légendaire malgré ses bientôt 38 ans, un Deron Williams presque ressuscité sous les ordres de Carlisle, un Zaza Pachulia aux portes du All-Star Game, Raymond Felton qui spin sur tout ce qui bouge comme à ses plus belles heures… On en passe et des meilleures tellement le roster entier des Mavs peut aujourd’hui mériter les félicitations du jury.

Direction donc l’Oklahoma pour ce premier tour des Playoffs afin d’y affronter le Thunder et son duo d’extraterrestre. Une série qui s’annonce explosive entre deux équipes imprévisibles qui ont fait de l’attaque leur plus grande force, par la multitude des dangers d’un côté et le cannibalisme de deux hommes de l’autre.

Russell Westbrook et Kevin Durant, deux hommes qui défient les lois de la statistique soir après soir mais qui peinent toujours à passer à la vitesse supérieure au printemps (mis à part une éclaircie en 2012) et qui auront probablement encore plus de mal cette année vu la quasi-perfection de certains de leurs concurrents… Il faudra en tout cas et pour commencer passer sur le corps de ces solides Mavericks, notamment celui de J.J. Barea aka le meilleur ami de Russell Westbrook. Le roster du Thunder est beaucoup plus complet notamment grâce à sa longueur de banc (coucou Enes, coucou Céline, coucou Morrow, coucou Cameron Chouchou Payne) et les individualités peuvent clairement faire la différence alors que côté cow-boys on comptera plus sur la motivation et le cœur de ces mecs presque randoms devenus en quelques mois le noyau de l’un des poils à gratter les plus étonnant du pays pour tenter de battre le Thunder pour la première fois cette saison (4-0 en régulière pour OKC).

Salah Mejri , Zaza Pachulia, JaVale McGee et Dirk Nowitzki alias la rainbow raquette face aux Stache Brothers, Russell Durant face à Raymond, Deron, Gigi et Wesley. Peut-être pas un niveau digne d’une Finale NBA mais de spectacle il sera question entre l’American Airlines Center et la Chesapeake Arena. Et puis Dirk en Playoffs, est-ce que ça se snobe ? Ok merci.

Source image de couverture : Sportnonsense


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top