Playoffs NBA

Portland défiera les Clippers au premier tour des Playoffs : Lillard va devoir être très costaud

Playoffs

Damian Lillard défiera Chris paul au premier tour des Playoffs. On va bien voir qui c’est le vrai All-star.

Le 4 contre le 5, voilà qui devrait logiquement être la série la plus équilibrée d’un premier tour mais avec certaines franchises NBA, les pronostics sont devenus un piège aussi dangereux qu’un quart de finale de Champion’s League pour le PSG. Les Clippers font partie de ces équipes, celles capables de sortir des perfs énormes avant d’offrir chaque année, souvent à la même époque, du grain à moudre à ses détracteurs. Bis repetita cette année ? Pour cela il faudra au moins passer le premier tour et un certain Damian Lillard, jeune fifou aux balloches au moins aussi grosses que celles d’un mouton depuis trop longtemps en rut…

Pour sécuriser la cinquième place, il suffisait juste aux Blazers de battre des Nuggets déjà en vacance. Mission évidemment accomplie mon capitaine, et Rip City fera donc face… à Lob City pour ce premier tour. Une affiche que l’on aurait franchement pas pu prévoir il y a quelques mois de ça quand 80% du starting five des Blazous quittait l’Oregon. SAUF que le talent de Damian Lillard en aura décidé autrement, SAUF que Terry Stotts semble nous prouver qu’il est plus à l’aise sur le banc quand il n’a pas trop d’egos à gérer, SAUF que le supporting cast que l’on annonçait tout pété est en réalité devenu l’un des plus valeureux de la Ligue… Mo Harkless, Meyers Leonard, Allen Crabbe, Al-Faruq Aminu, Ed Davis, Noah Vonley… Mais comment voulez-vous disputer des Playoffs avec une telle équipe de sous-fifres ? Et bien tout simplement en gagnant 44 matchs cette saison. Tout simplement en refermant le claque-merde à tous ceux -dont nous- qui osaient presque mettre tanking et Blazers dans la même phrase en début d’exercice.

Et c’est donc face aux Clippers que Portland aura la possibilité de rendre encore plus barge les bookies, Chris Paul et les siens étant évidemment les grandissimes favoris de cette série. Il faut dire qu’avec le niveau affiché l’an passé face aux Spurs, la zénitude de CP3, le retour de Blake Griffin, la domination physique de DeAndre Jordan, l’expérience de Paul Pierce et Jamal Crawford ou encore la détente de Pablo Prigioni, Papa Rivers n’a absolument aucun droit à l’échec face aux Blazers et une demi-finale de Conférence face aux Warriors est le strict minimum en matière d’objectif. On ne s’aventurera d’ailleurs pas sur l’éventualité d’une nouvelle sortie en demi des Clipps car on en aura bien le temps plus tard mais dans tous les cas, tout autre résultat qu’une qualification facile de la franchise de L.A. sera qualifié d’échec.

Le duel Chris Paul / Damian Lillard sera en tout cas le fil conducteur d’une série qui promet. Avec trois victoires et une défaite dans leurs confrontations directes cette année, les Clippers ont l’ascendant psychologique mais une équipe que l’on n’attendait pas faire la fiesta en avril est toujours compliquée à manœuvrer. Début des hostilités ce week-end, le over 230 est fortement conseillé…

Source image de couverture : LA Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top