Suns

Record de bombes du parking en sortie de banc pour Mirza Teletovic : un peu de soleil pour les Suns

Mirza Teletovic

Dans la grisaille de la saison de Phoenix, Mirza Teletovic apporte un peu de soleil avec une record qui le fait rentrer dans l’histoire.

Mis à part la superbe première saison de Devin Booker, les Suns n’ont que peu de raisons d’avoir le sourire alors que cet exercice 2015-2016 tire à sa fin. Mirza Teletovic, leur ailier-fort originaire de Bosnie-Herzégovine, vient tout de même de leur en donner une en battant le record de trois points rentrés sur une saison en étant remplaçant.

Phoenix a tranquillement perdu pour la 58ème fois de la saison la nuit dernière contre les Hawks, mais vu que l’objectif actuel des cactus est clairement plus de collectionner les défaites pour avoir le meilleur choix possible à la prochaine Draft, on ne peut douter que ce revers ravira le front office installé en Arizona. Perdre en permettant au jeune Booker de se développer est idéal pour les Suns et si en plus un de leurs joueurs peut faire tomber un record, c’est tout bénef’, ça vient grossir les tablettes de la franchise.

Auteur de 12 points à 4/13 mais avec 3 tentatives réussies sur 8 derrière l’arc, Mirza Teletovic a donc planté ses 163, 164 et 165èmes bombes du parking de la saison, le tout en sortant du banc, ce qui est du coup un record NBA. Record qui était détenu par le très sérieux Chuck Person et quand on sait que des gars comme Dell Curry ou Dana Barros, pour ne citer qu’eux, ont sévi pendant des années en tant que remplaçants, on ne peut qu’appérécier encore plus la valeur de ce que vient de réaliser l’ami Mirza. Avec un taux de réussite de plus de 39% derrière l’arc pour presque 6 tirs tentés, Teletovic est le premier joueur à prendre et à rentrer autant de tirs primés en moins de 21 minutes de moyenne par match. Il a une nouvelle fois prouvé cette saison qu’il était bien de cette race de snipers très dangereux que les Balkans produisent en abondance pour la planète orange.

Ce bon Mirza sera d’ailleurs agent-libre cet été et nul doute qu’un tel record pourrait pousser les dirigeants de Phoenix à lui proposer de rester un peu en Arizona histoire de participer à la reconstruction qui se met en place. Un tireur d’élite, c’est toujours pratique de nos jours en NBA. 

Source : brightsideofthesun.com

Source image : USA Today


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top