Suns

Vision du futur à Denver : Emmanuel Mudiay et Devin Booker tapent leur record de points en carrière

Les Nuggets et les Suns s’affrontaient dans l’indifférence générale cette nuit. Pourtant, les 11 000 curieux du Pepsi Center en ont eu pour leur argent, assistant à un récital offensif de deux grands espoirs de cette cuvée 2015.

Malgré l’enjeu très limité de cette rencontre – si ce n’est de savoir comment se porte le tank de Phoenix – certains joueurs ont décidé de faire le show dans le Colorado hier soir. Ils sont beaux, ils sont jeunes et disposent de la confiance de leurs entraîneurs respectifs pour débuter dans le cinq majeur. Si vous avez suivi notre regard ou simplement posé vos yeux sur le titre un peu plus haut, vous aurez compris qu’il s’agissait d’Emmanuel Mudiay et de Devin Booker. Le premier est titulaire depuis son premier match NBA et engrange de l’expérience à la mène du côté des Nuggets dont la saison n’a d’autre objectif que de préparer les prochaines. Parfois un peu maladroit et peu à l’aise au tir (3,3 turnovers de moyenne et une adresse de 28,7% derrière l’arc), celui qui avait préféré s’exiler en Chine plutôt que de rejoindre les bancs de la fac pour patienter avant la Draft était dans un bon soir. Il termine avec 30 points à 13/20 dont 4/7 du centre-ville, son nouveau record parmi l’élite. En l’absence de Danilo Gallinari, il avait le feu vert de Mike Malone et n’a pas hésité à prendre sa chance. Mais malgré la victoire des siens, le Congolais s’est fait voler la vedette par un autre rookie encore plus gourmand.

Disposant lui aussi d’une carte blanche de la part de son coaching staff, Devin Booker s’est fait plaisir face à la défense relâchée des Nuggets. Sans grande réussite du parking pour une fois, « mini-Klay » a donc décidé de se rapprocher un peu du cercle pour provoquer les fautes, faisant taire ceux qui voyaient en lui un nouveau joueur unidimensionnel simplement bon à enfiler des perles de loin. Encore doté du plus gros temps de jeu de son équipe avec 44 minutes passées sur le parquet, le plus jeune joueur de la Ligue a encore martyrisé les ficelles avec 35 points dont 16 dans le troisième quart-temps, 5 passes et 3 rebonds à 12/24 au tir et 10/11 sur la ligne des lancers-francs. Dans un registre plus agressif et plus en pénétrations, l’ancienne star du campus de Kentucky a donc établi un nouveau career-high au scoring alors que le rookie compte désormais quatre sorties au-dessus de la trentaine alors qu’il n’a encore que 19 ans. Et pour que le bonheur soit total, les Suns ont pris soin de leur tank en repartant du Colorado avec une nouvelle défaite dans la besace (116-98). À noter que cette rencontre marquait le grand retour de Brandon Knight avec les Suns. Une reprise en douceur avec 25 minutes en sortie de banc pour ne pas bousculer l’organisme.

Devin Booker est tellement responsabilisé qu’il a donc tenté un total de 52 tirs en 24 heures après sa belle perf de la veille face aux Knicks. Et quelque chose nous dit qu’on devrait reparler de lui dans les années à venir pour son adresse extér, mais pas seulement. De même pour son vis-à-vis du soir.

Source : NBA.com

Source : NBA.com

Source image : Isaiah J. Downing – USA TODAY Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top