All-Star Weekend

Klay Thompson prend sa revanche sur Stephen Curry au 3-Point Contest : les Splash Bros ont cramé Toronto

Le concours le plus attendu de la soirée a tenu toutes ses promesses avec des gros scores, des belles séries, des participants triés sur le volet et du suspense. Mais malgré tous ces ingrédients, lorsqu’il s’agit d’enflammer le parking on ne fait pas mieux que les « Splash Brothers » et ils l’ont encore prouvé cette nuit.

Vainqueur à New York l’an dernier, Stephen Curry remettait son titre en jeu dans une salle qu’il connaît bien puisqu’il avait l’habitude d’accompagner son père au Air Canada Centre lorsque celui-ci jouait chez les Raptors. Une quinzaine d’années plus tard, le contexte a changé mais une réalité reste la même, plus il s’éloigne du cercle et plus le fils de Dell est à l’aise. Il va le démontrer dès le premier tour duquel il s’élance en dernière position pour valider son ticket pour la finale avec 21 points dont une belle série pour finir. Il rejoint au deuxième tour un certain Klay Thompson qui s’offre le meilleur score avec 22 unités au compteur. À la maison, Kyle Lowry ne fait pas de miracle tout comme Khris Middleton qui semblait être le moins à l’aise dans cet exercice de style un peu particulier. Un petit tour et puis s’en va également pour C.J. McCollum a.k.a. l’imposteur puisqu’il a pris la place de « Gérard » en remplaçant Chris Bosh suite à son forfait pour ce week-end de festivités à Toronto. Il se permettra même un petit air-ball pour nous confirmer que le karma ne rigole pas avec ces choses là.

Il nous reste alors James Harden, J.J. Redick et Devin Booker pour un seul spot en finale. Les trois ayant réalisé un score identique de 20 points au premier tour, nous auront droit à un peu de chantilly sur notre glace préférée de la soirée avec un tie-break de 30 secondes entre les trois hommes. Le rookie de Phoenix n’est sûrement pas favori alors que Jean-Jacques Bite Rouge a fait forte impression grâce à une mécanique robotique sur son premier rack et que la papatte gauche de James Harden peut aussi prendre feu à tout moment. Mais Devin Booker apprend vite dans le désert d’Arizona où il est presque déjà le go-to-guy des Suns avec toutes les blessures qui les ont frappé. Comme les Warriors l’année dernière en Playoffs, il anéanti les rêves de finale de « The Beard » grâce à un tir au buzzer avec sa money ball. Il accompagnera donc les « Splash Brothers » au deuxième tour.

Malheureusement pour le plus jeune joueur de la NBA, le bras commence à chauffer un peu avec tous ces tirs à répétition et il doit se contenter de 16 points, un score honorable qui fait déjà rêver Khris Middleton mais qui ne suffira pas à battre les deux cinglés de la Baie de San Francisco. Suite à un gros départ, Stephen Curry garde un bon rythme mais ne peut égaler son record de l’année dernière, lorsqu’il avait claqué 27 points. Vient alors le tour de Klay Thompson, décidé de montrer à tout le monde qui est le modèle dans la fratrie Splash. À ce niveau là, chaque gamelle se paye cash et « AK-37 » va le faire savoir à son coéquipier et ami. En finissant sa session par huit paniers consécutifs dont six money ball, il s’adjuge le tournoi, se permettant même d’égaler le score du MVP 2015 la saison dernière avec 27 points sur 34 possibles. Pour ceux qui ne seraient pas convaincus, les trois points peuvent parfois aider à gagner des titres. La preuve cette nuit avec les deux meilleurs shooteurs de la Ligue également premier de la NBA avec un bilan record de 49 victoires pour 4 défaites.

Avec ce résultat, Klay Thompson égalise Stephen Curry avec un trophée partout. Le plus excitant dans tout ça ? C’est que ça appelle une belle à Charlotte dans un an. On a déjà hâte !

Source image : Twitter @NBA


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top