All-Star Week-end

Zach LaVine s’envole avec le MVP du Rising Stars Challenge : 30 points, preview du samedi soir !

Zach LaVine

S’il était surtout attendu ce samedi avec le Dunk Contest, le marsupial des Wolves est tout de même reparti avec la victoire et le trophée de MVP sur la rencontre : préchauffage !

La planète basket l’attendait surtout le samedi soir, il a préféré annoncer la couleur en préchauffant la veille : Zach est reparti avec la victoire ainsi que le trophée de MVP du Rising Stars Challenge, dans la revanche de Team USA (157-154).

Un beau bordel respectant parfaitement la tradition, voilà à quoi ressemblait cette édition 2016 du RSC, sorte de centre de loisirs miniature pour phénomènes aux dimensions hors-normes. Et dans le genre hors-normes, justement, l’arrière des Wolves a montré l’étendue de ses qualités athlétiques ainsi que la pureté de son tir, en quittant la salle avec la totale ce vendredi. Il l’avait annoncé quelques jours auparavant, lors d’une interview assez fun aux côtés de Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins, en promettant à ses potes de repartir avec la première place du podium. Trois superbes talents pour Minnesota, présents et efficaces sur le terrain hier soir, mais c’est bien le joueur drafté le moins haut des trois qui a pu bomber le torse en premier, ses 30 points, 7 rebonds et 4 passes à 13/20 au tir faisant la différence pour une Team USA revancharde. Il faut dire que l’an passé, les soldats de l’Oncle Sam avaient perdu pour la première édition de ce nouveau modèle, Wiggins mettant la main sur la rencontre avec le rendez-vous déjà pris l’année suivante, chez lui au Canada. Le produit formé à Kentucky a certes proposé 29 points, bien épaulé par un Kristaps Porzingis parfait pour ce type de rencontre à haut-rythme (30 points à 12/16 au tir), mais LaVine pouvait compter sur une doublette des Lakers bien active (47 points et 12 passes pour Russell-Clarkson) afin de garder le lead et plier la rencontre sans trembler.

Dans cette rencontre sans véritable engagement ni impact dans le résultat final, on a pu apprécier certains passages comme grincer des dents sur d’autres. Notamment les briques envoyées par Marcus Smart ou la maladresse de Trey Lyles, alors que Mudiay était au four et au moulins (30 points – 10 passes) et Devin Booker s’échauffait pour le concours de trois-points. Cependant, ce qui a surtout fait plaisir, c’était de voir le niveau de certains et de les imaginer dans quelques années, lorsque leur potentiel maximum sera atteint et le All-Star Game devenu un rendez-vous immanquable. Porzingis, Towns, Wiggins, trois athlètes montrant déjà des bases extrêmement solides, alors qu’ils viennent à peine de commencer leur carrière professionnelle. Si la suite de leur saison avec leur équipe sera bien évidemment excitante à suivre, voir ces garçons gambader sans se prendre la tête et tout de même dominer était un signe des plus prometteurs pour la suite. On le sait, les Rising Stars Challenges sont malheureusement de bien mauvais indicateurs concernant les futures carrières, bon nombre de talents s’effondrant dans les années suivantes. Mais avec le trio mentionné et Zach LaVine ? L’avenir semble stable, radieux qui plus est.

Ce soir, tout le monde tournera son regard vers Zach LaVine et le Dunk Contest, rendez-vous qui était déjà encerclé depuis des semaines sur notre agenda. Vu l’échauffement du bonhomme ce vendredi ? On est déjà impatients devant ce qu’il devrait proposer…

Couverture

Source image : NBA League Pass

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top