All-Star Week-end

C’était il y a 10 ans : Dirk Nowitzki annexait les States en direct du parking de Houston

Dirk Nowitzki

Pour sa deuxième participation au three-point contest, Dirk Nowitzki remporte le concours de tirs à trois points devant l’Agent Zero et Jesus Shuttlesworth.

Cette nuit à 2 heures 30 du matin, après le Skills Challenge, aura lieu un deuxième concours d’adresse avec le Three Point Contest. Il y a 10 ans, Dirk Nowitzki battait Ray Allen et Gilbert Arenas en finale pour rajouter un trophée à son palmarès.

Flashback au All-Star Week End 2006 à Houston. Un court déplacement à travers le Texas pour Dirk Nowitzki et les autres Mavs étoilés au cœur d’une saison dominatrice au sein de la Conférence Ouest (60 victoires pour 22 défaites au final). Cette année-là, avant de rater ses lancers face au Heat en finale, avant d’échouer aux portes du titre suprême, avant de faire un blocage psychologique aussi soudain qu’imprévisible, Dirk Nowitzki était sur le rythme d’une saison de MVP (ce qu’il deviendra un peu plus d’un an plus tard) : 26,6 points de moyenne (meilleure moyenne en carrière), 9 rebonds et des pourcentages assez hallucinants : 48% aux tirs, 40,6% à trois points et 90,1% aux lancers-francs.

Donc, un samedi soir, le grand Allemand était passé à Houston célébrer la cinquième de ses 13 sélections All-Star et montrer qu’il avait quand même une petite adresse de loin, en participant pour la deuxième fois au concours à trois points après le All-Star Weekend d’Oakland en 2000.

Le concours à trois points existe depuis 1986 et se déroulait alors avec seulement six  participants (formule utilisée jusqu’en 2014). Opposé lors de ce concours au champion sortant Quentin Richardson (qui était à l’époque un vrai joueur NBA), Chauncey Billups, Jason Terry, Ray Allen et Gilbert Arenas, Dirk Nowitzki se chauffe tranquillement au premier tour. Une fois le tenant du titre et son coéquipier aux Mavs (qui ne s’est pas pris pour un Jet cette fois-ci…) éliminés, Dirk Nowitzki n’a plus qu’à ajuster la mire avec 18 points pour remporter le titre, deux points devant Arenas et trois devant Jesus. Si le score ne parait pas énorme par rapport au score parfait de 30 ou au record de l’épreuve qui est de 27 (faut-il vraiment préciser que c’est Stephen Curry qui le détient grâce à la nouvelle formule utilisée depuis 2014 ?), il faut savoir que l’exercice est beaucoup plus compliqué pour un joueur de 2 mètres 13.

Aujourd’hui, Dirk Nowitzki a autre chose à faire de son week-end que de participer à ce genre de conneries. Soucieux de préserver son corps, il a laissé sa place aux jeunes insolents joueurs de la Ligue les plus talentueux derrière la ligne des 7 mètres 23. Mais il restera à jamais le premier joueur aussi grand à avoir eu une telle adresse de loin…

Source : NBA.com

Source image : Montage Ronald Martinez – Getty Images et ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top