Documentaires

Le trailer de “Chocolate Thunder”, documentaire en hommage à Darryl Dawkins : magnifique !

Darryl Dawkins

Darryl Dawkins a quitté la planète basket cet été mais un documentaire a été tourné en son hommage, dont le trailer nous donne quelques beaux petits frissons…!

Il a quitté la planète basket cet été, mais un hommage lui sera bien rendu à travers ce documentaire, réalisé par Tony Paris et déjà diffusé sur quelques antennes américaines. “Chocolate Thunder”, c’est du Dawkins comme on l’aime. 

Difficile de se procurer le docu ou un moyen quelconque de le visionner, les chaînes de la Côte Est étant les seules à avoir pu profiter d’une première ce weekend, lorsque le projet était diffusé à la téloche. Après avoir marqué la NBA à sa façon, c’est-à-dire en venant directement du lycée pour y exploser les arceaux, Darryl est décédé soudainement il y a quelques mois, plongeant la franchise de Philly dans une tristesse profonde. Car s’il y avait bien un personnage attachant auquel les fans des Sixers pouvaient s’accrocher afin de regarder leur histoire dorée avec tendresse, c’était Dawkins. Grande gueule, énorme athlète, changeur de règle puisqu’il imposa même de nouveaux arceaux ainsi que le retrait des bling-blings, le ‘Chocolate Thunder’ était d’une puissance folle et effrayait la Ligue ainsi que son matériel à l’époque. Le genre d’influence sous-estimée qui méritait bien un long-métrage, dont le trailer ci-dessous est superbe. On y retrouve quelques grandes figures du basket des dernières décennies ainsi que Stevie Wonder, tous touchés par la vie de DD et ses tomars affolants. Le tout ponctué par ces quelques propos, venant du réalisateur du docu lui-même.

“Je pense qu’il était nécessaire de réaliser ce projet, afin de montrer au public qui était ce premier lycéen drafté dans l’histoire de la NBA, et comment Darryl Dawkins a impacté le basket. Comment a-t-il changé les  codes sur les bijoux et comment a-t-il présenté les dunks briseurs d’arceaux. Peu de monde le sait mais Darryl était un rappeur, et je suis un rappeur assez old-school : sa personne, son existence et son parcours devaient être montrés à l’écran.”

Un bel hommage pour un copain qu’on oublie en effet assez souvent dans la discussion des grands, mais qui a eu un impact culturel immense pour les générations futures.

Source image : SlamOnline


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top