Raptors

Les Raptors sweepent Washington sur la régulière : 106-89, c’est qui les patrons maintenant ?

Record de franchise égalé pour les Raptors avec une neuvième victoire de suite. Merci d’être passé Randy !

Présents au Air Canada Centre pour ce dernier épisode de la saison régulière entre les Wizards et Toronto, nous avons vu un grand Kyle Lowry se saisir du balai pour sweeper violemment les gars de la Maison Blanche et ainsi prendre sa revanche sur les derniers Playoffs. En attendant la belle au printemps ?

Les protagonistes des deux franchises commencent à bien se connaître et chacun tente de marquer son territoire d’entrée de jeu dans la raquette. C’est Jonas Valanciunas qui sort vainqueur de cette guerre des coudes sous les paniers malgré un Marcin Gortat compliqué à bouger. Le Lituanien démarre bien et compte même 6 rebonds et 4 points après moins de quatre minutes mais cette agressivité a un prix et il se voit rapidement rappelé sur le banc pour une deuxième faute personnelle précoce. À l’extérieur, Cory Joseph dynamite un peu la fin d’un quart-temps très défensif pour laisser Toronto devant d’une courte tête (24-18). Kyle Lowry et Terrence Ross – qui a renouvelé son abonnement au parking de l’ACC pour 2016 avec 16/27 depuis cinq matchs – prennent le relais en début de deuxième quart et initient un petit run en profitant de la maladresse de John Wall au tir (18 points, 14 assists mais 6/17 au tir et encore 5 turnovers qui doivent faire regretter à son assistant la fin de leur petit deal). Randy Wittman n’est pas d’accord avec ce qu’il voit et nous rappelle combien ce mec est un génie, multipliant les petits dessins sur sa plaquette magique pour remettre les Wizards à l’endroit. Une technique qui s’avère payante puisque Otto Porter (15 points et 8 rebonds) replace son équipe sur les rails juste avant la mi-temps grâce à un run de 12-1 en faveur de D.C. (53-50).

Malheureusement pour les représentants de Barack Obama au Canada, les Raptors n’ont toujours pas digéré le 4-0 qui leur a été infligé au premier tour l’an dernier et ils comptent bien se venger. Après un troisième quart-temps encore bien défensif, Toronto va lâcher les chevaux lors de la dernière période, poursuivant sur sa bonne forme actuelle. Quand DeMar DeRozan n’est pas très en forme comme c’était le cas hier (17 points à 5/13), Kyle Lowry prend le relais. Le All-Star mènera la vie dure à Jean Mur des deux côtés du parquet avec 29 points à 5/9 du centre-ville mais quittera précipitamment les siens après un coup sur le poignet visiblement moins grave que prévu selon les premiers retours qui nous sont parvenus après la rencontre. Le principal est déjà assuré et Dwane Casey se permet de lancer dans le grand bain toute la jeunesse canadienne. Lucas Nogueira ajoutera un triple à une minute du buzzer pour que la fête soit totale tandis que Toronto égalise son record de franchise de 2002 avec neuf victoires consécutives (106-89). À l’époque, Vince Carter, Hakeem Olajuwon et Dell Curry faisaient les gros titres dans le Toronto Star

Cleveland peut désormais sentir les Raptors dans son dos alors que la saison de galère continue pour les Wizards, incapables d’être réguliers sur un match, encore moins d’un jour sur l’autre. La bataille pour les Playoffs risque d’être serrée avec New York, Charlotte, Orlando et Indiana notamment. Si on devait parier sur un sweep lors des prochains Playoffs, ce serait peut-être celui des Wizards. Et Toronto serait ravi de le réaliser…

Source : NBA.com

Source : NBA.com

Source image : Twitter @NBAcom

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top